PARTAGER
© AFP 2020 Philippe Huguen

Sur les réseaux sociaux, des vidéos d’Italiens brûlant le drapeau de l’UE en écoutant l’hymne de leur pays pour dénoncer selon eux le manque de solidarité européenne face à la propagation du Covid-19 font leur apparition.

Le drapeau de l’Union européenne en flammes: considérant que l’Europe tourne le dos à une Italie en proie à la pandémie de coronavirus, certains Italiens ont lancé une action.

Comme le montrent ces vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, des citoyens confinés chez eux brûlent le drapeau de l’UE imprimé sur un bout de papier.

Ils «se débarrassent» du drapeau au son de l’hymne de leur pays (Fratelli d’Italia) et concluent la vidéo avec la phrase: «ci salviamo da soli» («Nous nous sauverons tout seul»).

L’Italie, qui a enregistré 97.689 cas et 10.779 décès, présente à ce jour le bilan le plus lourd d’Europe pour ce qui est des cas mortels.

Macron dénonce une «Europe égoïste»

Dans un entretien accordé à la presse italienne le 28 mars, le chef de l’État français a mis en garde contre un manque de solidarité européenne face à la propagation du Covid-19. Il a assuré que la France se tenait aux côtés de l’Italie et a dit s’inquiéter d’une Europe «égoïste et divisée».

À plusieurs reprises, le Premier ministre italien Giuseppe Conte a demandé à l’Union européenne de faire tout son possible pour aider son pays. Il a notamment, avec l’appui de la France, proposé la création de «coronabonds» qui mutualiseraient la dette des États membres. Une option que réfutent plusieurs pays du nord de l’Europe, Allemagne en tête.

Le 26 mars, les dirigeants de l’UE ne sont pas parvenus à convenir de l’ampleur des mesures de soutien économiques à engager face aux effets de la pandémie, s’accordant deux semaines supplémentaires pour régler la question d’un éventuel recours à la ligne de crédit spécial.

Source : Sputnik International

Publicité
loading...