PARTAGER
La multiplication des annonces de contamination au Covid-19 par des personnalités publiques a fait réagir de nombreux internautes. [JEFF PACHOUD / AFP]

Le Covid-19 se propage rapidement sur le territoire justifiant le passage au niveau d’alerte sanitaire de niveau 3, depuis le 15 mars dernier. Avec cette annnonce et face au nombre croissant de contaminés, la politique de dépistage a aussi changé.

Les tests sont réservés notamment aux personnes présentant des signes de complication. Pourtant, de nombreuses personnalités annoncent régulièrement sur les réseaux sociaux avoir été testées positives au virus, sans présenter de signes de gravité apparents.

Le footballeur Blaise Matuidi, le maire de Nice Christian Estrosi, son épouse Laura Tenoudji, les acteurs Idriss Elba et Tom Hanks, le chef de la négociation européenne sur le dossier du Brexit Michel Barnier ou encore les ministres français Brune Poirson et Franck Riester ainsi qu’une bonne dizaine de députés… Ces personnalités publiques ont un point commun : elles ont toutes été testées positives au Covid-19.

Les dépistages réservés aux personnes vulnérables ou aux cas graves

Des annonces surprenantes alors même qu’une politique très restrictive en matière de tests s’applique à la majorité des Français et est censée s’appliquer à tous de la même manière.

Seuls quelques profils de malades doivent en effet faire l’objet de tests systématiques visant à dépister le Covid-19, d’après les autorités sanitaires.

Selon le site du ministère de la Santé, les personnes qui «présentent des signes de gravité et des symptômes évocateurs du Covid-19», les malades «fragiles ou à risque» avec «symptômes», les «trois premières personnes présentant des symptômes (…) dans les structures collectives hébergeant des personnes fragiles, pour prendre des mesures immédiates afin d’éviter une transmission entre les résidents», ainsi que toutes les personnes hospitalisées présentant des symptômes, sont dépistés. Les professionnels de santé doivent également être testés en priorité.

Dans les autres cas, les personnes malades doivent rester confinées chez elles et tenter de limiter la contamination de leurs proches en prenant des précautions.

«Des passe-droits insupportables»

Dans ces conditions, la multiplication des annonces a révolté de nombreux internautes faisant enfler la polémique, notamment sur les réseaux sociaux.

Le médecin généraliste Bernard Jomier a ainsi interpellé l’ex-commissaire européen Michel Barnier sur Twitter qui avait annoncé un peu plus tôt avoir contracté le Covid-19. Le soignant a dénoncé des «passe-droits insupportables» alors que certains de ses confrères ne parviennent à se faire tester.

Une pilule d’autant plus difficile à avaler que les restrictions de tests sont parfois mal vécues par les patients. «On nous dit que les tests sont réservés aux patients qui présentent des symptômes sérieux. C’est ce que je ne cesse de répéter à tous les gens qui m’appellent parce qu’ils ont de la fièvre», a réagi Michel Cymes, le docteur le plus célèbre du petit écran, auprès du Parisien.

Mais les remises en cause de la politique sanitaire française en matière de dépistage viennent aussi de plus haut. Le 16 mars, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a appelé les Etats touchés par le coronavirus à tester massivement les populations. «Un test pour chaque cas suspect», préconise l’institution.

Une question qui fait aussi débat à l’étranger

La polémique a également éclaboussé le sport, notamment à l’étranger. En Italie, le pays désormais le plus endeuillé, devant la Chine, les joueurs de la Juventus de Turin ont également été dépistés. Et ce, alors que le test est censé être réservé dans le pays du sud de l’Europe aux personnes hospitalisées.

View this post on Instagram

Je suis positif. Habituellement j’aime penser que je suis positif. Quelqu’un qui essaie d’irradier de bonnes ondes autour de lui, ma famille, mes amis, mes coéquipiers. Aujourd’hui je reste positif. Je suis porteur asymptomatique du virus, conscient d’avoir le privilège d’être un footballeur professionnel et de bénéficier à ce titre d’un suivi médical régulier et excellent. Si ce n’était pas le cas, je ne l’aurais sans doute jamais su. Je suis positif, je suis fort, le moral est bon, celui de ma famille aussi. Je suis positif, nous ressortirons collectivement plus forts de cette épreuve, elle va nous apprendre à mieux nous connaitre, à être plus solidaires, plus généreux, meilleurs. Je vous remercie pour vos messages d’amitié et de soutien. Restons disciplinés et unis pour pouvoir bientôt faire des câlins à nos enfants, prendre nos parents dans les bras, checker nos frères et soeurs et célébrer des buts avec nos coéquipiers. Je suis positif, nous allons le faire. Blaise ____ Sono positivo. Abitualmente amo pensare che sono positivo perché sono una persona che cerca di irradiare buone sensazioni attorno a sé, alla mia famiglia, ai miei amici ai miei compagni. Oggi resto positivo. Sono portatore asintomatico del virus, cosciente di avere il privilegio di essere un calciatore professionista e di beneficiare per questo motivo di un monitoraggio sanitario regolare e eccellente. Se non lo fossi stato, forse non avrei mai saputo di esserlo. Sono positivo, sono forte, il mio morale é alto come quello della mia famiglia. Sono positivo, usciremo collettivamente più forti da questa prova, che ci insegnerà a conoscerci meglio, a essere più solidali, più generosi, migliori. Ringrazio tutti voi per i vostri messaggi di amicizia e di sostegno. Restiamo disciplinati e uniti per poter presto tornare a fare le coccole ai nostri figli, abbracciare i nostri genitori, dare la mano ai nostri fratelli e sorelle e festeggiare i gol con i nostri compagni. Sono positivo, ce la faremo. Blaise

A post shared by Blaise Matuidi Officiel (@blaisematuidiofficiel) on

Outre-Atlantique, l’annonce de la contamination de Rudy Gobert et la série de dépistages qui a été effectuée sur les basketteurs de la NBA font également réagir.

Le maire de New-York Bill de Blasio a estimé que «les tests ne devraient pas être destinés aux riches mais aux malades» sur son compte Twitter. «Toute une équipe de NBA ne devrait pas se faire tester pour le Covid-19, alors qu’il y a des patients en situation critique qui attendent d’être testés», a-t-il ajouté, souhaitant tout de même un «prompt rétablissement» aux sportifs contaminés.

 

Source : C.News

Publicité
loading...