PARTAGER
Personnel hospitalier transportant une patiente à l'hôpital Emile Muller de Mulhouse, le 22 mars 2020 // AFP / SEBASTIEN BOZON

Un jeune homme de 28 ans meurt chez lui du coronavirus à Nice

Les médecins du Samu ont tout tenté mais n’ont pu malheureusement le réanimer. Le jeune homme de 28 ans a succombé dimanche à une détresse respiratoire aiguë d’évolution rapide. Il était porteur du coronavirus.

Opéré il y a peu pour une hernie discale, il prenait de l’ibuprofène pour soulager ses douleurs.

Thierry Piche, médecin et président de la commission médicale d’établissement au CHU de Nice, rappelle « à chacune et chacun que la prescription d’anti-inflammatoires non-stéroïdiens – dont certains sont en vente libre en officines de ville – doit être strictement encadrée par une prescription médicale ».

Le professeur « invite l’ensemble des médecins hospitaliers et libéraux à limiter l’usage des anti-inflammatoires et de la cortisone quels que soient leur mode d’administration (par voie orale, pommade, nébulisateurs…) du fait d’un sur risque bien réel à l’origine de l’aggravation des symptômes respiratoires chez des malades porteurs du Covid19 « .

Source : Var Matin

Publicité
loading...