PARTAGER
© Sputnik .

Un gendarme a dû avoir recours à son arme à feu après qu’un homme armé d’un couteau a pénétré dans la caserne de Dieuze, en Moselle, a indiqué L’Est républicain. L’attaquant a été neutralisé.

Un homme armé d’un couteau est entré, ce 3 février dans l’après-midi, dans la caserne de gendarmerie de Dieuze, a fait savoir L’Est républicain.

Il serait rentré dans les bâtiments occupés par les familles des militaires, a indiqué le journal citant sa source.

Un gendarme a «fait usage de son arme. L’homme a été neutralisé, il est blessé», a indiqué au journal le procureur de la République de Metz.

Toujours selon le journal, l’assaillant, dont les motivations ne sont pas connues pour l’instant, aurait revendiqué un acte terroriste.

Une quinzaine de véhicules de gendarmerie et de pompiers sont arrivés dans le secteur qui a été bouclé.

«Un homme en tenue civile a brandi une arme blanche dans la gendarmerie de Dieuze», a déclaré la gendarmerie nationale interrogée par l’AFP.

Il a été «blessé à l’abdomen» et transporté à l’hôpital.

L’agresseur «a blessé à la main un gendarme qui a riposté d’abord avec sa bombe lacrymogène puis a fait usage de son arme à deux reprises», a-t-elle encore précisé.

Le militaire a d’abord tenté de désarmer l’attaquant avec un bâton de défense avant d’ouvrir le feu à deux reprises avec son arme de service, a noté 20 Minutes citant une source proche du dossier.

Une enquête pour tentative d’agression et une autre pour usage de l’arme du gendarme ont été ouvertes, a ajouté pour sa part France Bleu.

Source : Sputnik France

Publicité