PARTAGER
Un nouveau badge va faire son apparition dans les fiches Google des commerces pour indiquer si le lieu est tenu par un afro-américain. Une façon aux yeux du géant de soutenir cette communauté.

Aux Etats-Unis, Google propose désormais de s’identifier en tant qu’entreprise dirigée ou détenue par des Noirs, rapporte le média américain The Verge. Un nouveau badge représentant un cœur noir a été créé pour l’occasion. Il apparaîtra sur la fiche Google du commerce dans les résultats de recherche et sur Google Maps.

Le nouveau badge de Google pour indiquer si un établissement est tenu par des noirs

Google aurait constaté ces derniers mois une augmentation des recherches en ligne visant à trouver des établissements tenus par des afro-américains. Les consommateurs y verraient une manière de soutenir financièrement cette communauté alors que de nombreuses manifestations anti-racistes sont toujours organisées aux Etats-Unis.

Le géant californien n’a pas précisé comment il allait vérifier les délarations des entreprises. Début juin, Google avait déjà annoncé plusieurs mesures pour soutenir la communauté noire, notamment le versement de plus de 12 millions de dollars à des organisations « qui s’efforcent de lutter contre les inégalités raciales ».

Il y a deux ans, la firme avait dévoilé des badges de la même nature, à afficher pour indiquer que le commerce est « LGBTQ+ friendly » – y compris en France – ou s’il est dirigé par des femmes.

Source BFM

Patriote info : vous ne rêvez pas, chaque jour apporte son lot de fantaisie progressiste. Alors si je comprends bien la communauté noire pourra identifier ses commerces… mais pas les asiatiques, ni les blancs, ni les latinos. Si vous ne voyez là aucun racisme c’est que vous avez été soumis à une hypnose progressiste.

Comment expliquer une telle mesure, puisque Google ne fait jamais rien par hasard ?
Les GAFA tentent tout simplement de brosser dans le sens du poil les minorités en période pré électorale américaine. Que cette stratégie fonctionne ou pas, Google aura pris le risque de se mettre 85% des américains à dos, ce qui veut dire une seule chose, il y a le feu dans la baraque progressiste.

Publicité