PARTAGER

Patriote Info: Vous pensiez vous débarrasser des  black lives matter et autre traoré aussi facilement ? Le phénomène des milices arrive en Europe. Il est très probable que les groupes manipulant les minorités noires ai prévu le même scénario pour la rentrée en France afin de casser toute lutte sociale, préparez vous en conséquences.

Une force de style paramilitaire qui marche dans les rues » : Des centaines de manifestants de la coalition de groupes qualifiés de « terrifiants » par Nigel Farage alors qu’ils marchent dans Londres – l’un d’entre eux s’opposant aux officiers en criant « F*** la police ».

L’ancien député européen Nigel Farage a fustigé la marche du jour de l’émancipation des Afrikan à Londres, qualifiant l’événement de «  source de division  » alors que des manifestants vêtus de vêtements de style paramilitaire y participaient.

Des centaines de manifestants ont arrêté Brixton alors qu’ils traversaient Londres pour marquer le jour de l’émancipation d’Afrikan.

La coalition de groupes d’action – dirigée par Stop The Maangamizi: We Charge Genocide / Ecocide et le comité de marche des réparations Afrikan Emancipation Day – a pris des mesures drastiques pour «  se faire entendre  » dans une offre de réparation du gouvernement britannique.

Parmi les groupes de personnes qui défilaient, il y avait un groupe, vêtu de noir et équipé de ce qui semblait être des gilets anti-coups de couteau. Un manifestant portait une cagoule, tandis qu’un autre, en colère, a confronté des policiers en leur disant de f *** off.

La police métropolitaine a déclaré que trois personnes avaient été arrêtées lors de la manifestation de cet après-midi.

En réponse à l’événement, M. Farage a déclaré: «  Des scènes terrifiantes à Brixton aujourd’hui. Une force de type paramilitaire défilant dans les rues. C’est ce que le mouvement BLM voulait depuis le début et cela divisera notre société comme jamais auparavant.

Cependant, le co-leader du Parti Vert Jonathan Bartley a répondu à l’intervention de M. Farage. Il a tweeté: «  Vous essayez simplement de créer une division. Mais ces gens Brixton aujourd’hui savent que l’amour et la justice vaincra la peur et la haine que vous colporter. L’espoir est ce dont les gens ont besoin en ce moment et ils montrent la voie pour y parvenir.

Activists block Brixton Road as they march through London's streets to mark Afrikan Emancipation Day despite restrictionsOne of the protesters was wearing a balaclava. He was marching with a group of people stating FF Force attached to what appear to be anti-stab vestsFormer MEP Nigel Farage described photographs of today's demonstration in Brixton as 'terrifying' claiming a 'paramilitary-style force marching in the streets'

Scotland Yard a déclaré qu’un homme avait été arrêté pour suspicion de bagarre, un autre sur des soupçons d’agression contre un travailleur d’urgence et une femme avait été arrêtée pour des soupçons d’agression raciale.

La sous-commissaire adjointe Laurence Taylor chargée de l’opération de police a déclaré aujourd’hui: «  Les rassemblements d’aujourd’hui ont été en grande partie pacifiques et nous remercions nos communautés de travailler avec nous pour garantir que les voix de la communauté puissent être entendues en toute sécurité et de manière responsable pour assurer la sécurité. de tout.’

Selon Scotland Yard: «  Des agents ont été présents tout au long de la journée pour travailler avec les organisateurs communautaires et parler aux personnes présentes pour permettre une journée réussie sans comportement antisocial ni violence, ce qui n’a entraîné que trois arrestations.

«Des conditions avaient été imposées aux manifestations. Celles-ci comprenaient pour les participants de se rassembler dans trois zones spécifiques de Brixton et pour que les manifestations se terminent à 20h00.

«  Ces conditions ont été autorisées suite à des informations selon lesquelles certains participants avaient l’intention de bloquer l’A23 – la route principale qui traverse Brixton. Cela aurait provoqué des perturbations importantes pour ces résidents locaux et les zones environnantes ».

Tous les trois sont toujours en garde à vue.

The march was led by Iman, the Forever Family Force and the Slow Boys, on motorbikes as it made its way through Brixton

Protesters supporting the Stop the Maangamizi Campaign and the Afrikan Emancipation Day Reparations March Committee

People were on hand to issue masks and hand gel to those in attendance as people seemingly breached social distancing

Demonstrators praised the unity of the march as different groups came together to march for Afrikan Emancipation Day

Demonstrators gathered in Windrush Square, in Brixton, before marching through the streets with signs and banners

The Metropolitan Police confirmed that today's event passed off peacefully with three people arrested

Source Daily Mail

Publicité