PARTAGER

Le soutien aux militants antiracistes s’est effondré depuis juin. L’image violente désormais associée à ces manifestations expliquerait cette bascule.

Le soutien de la population américaine aux manifestation du mouvement racialiste Black Lives Matter s’écroule. En effet, selon une information rapportée par Le Daily Mail, un sondage d’opinion effectué par l’Associated Press et l’Université de Chicago entre le 11 et le 14 septembre démontre que seulement 39% des Américains approuvent désormais les manifestations, contre 54% en juin.

Un tiers des Américains pensent que les manifestations Black Lives Matter « souvent ou toujours violentes »

Christian Davenport, politologue à l’Université du Michigan, met ce basculement de l’opinion sur le compte de la fatigue compassionnelle. Il estime effectivement qu’une fois l’indignation pour des vidéos telles que celles de George Floyd passée, la population veut revenir à son quotidien. Cela se traduit dans les chiffres : 44% des Américains sondés se montrent désapprobateurs à l’encontre des manifestations Black Lives Matter. La bascule de l’opinion se situe également au niveau de la perception de la violence, puisque quasi un tiers des Américains soutiennent que les manifestations sont désormais « souvent ou toujours violentes », contre 22% il y a trois mois.

La colère pour Breonna Taylor n’a pas été prise en compte

Ce sondage intervient alors que les manifestants antiracistes et racialistes du mouvement Black Lives Matter sont galvanisés par le jugement d’un des policiers responsables du décès de Breonna Taylor.

[…]

La suite sur Valeurs Actuelles

Publicité