PARTAGER

Variant Omicron : l’« absentéisme » pourrait « désorganiser » la France, alerte le conseil scientifique

Ce titre alarmant n’est pas de moi mais du très sérieux quotidien le Monde estampillé source de référence et non-complotiste. Le très sérieux le Monde reprend l’avis officiel du très sérieux conseil scientifique.

Bon, si on les écoute, cela va être la fin du monde, l’effondrement et vous feriez mieux d’annuler les réveillons de Noël pour vous ruer dans le premier supermarché au rayon PQ et faire des provisions pour l’hiver de cette année et de l’année prochaine tant que nous y sommes.

Au passage n’oubliez pas les boîtes de raviolis.

« Selon cette instance qui conseille le gouvernement, il pourrait devenir nécessaire d’alléger les règles d’isolement, en prenant en compte le fait qu’Omicron semble entraîner moins de formes sévères du Covid-19.

La « fulgurance » de transmission d’Omicron pourrait se traduire en janvier par « plusieurs centaines de milliers » de cas par jour, a renchéri Olivier Guérin, membre du conseil. Cela va « poser des problèmes dans les secteurs stratégiques de fonctionnement de notre société : la distribution alimentaire, la sécurité, l’énergie, les transports, les communications et la santé », a-t-il poursuivi.

Selon Olivier Guérin, « cela nécessite de réfléchir [aux] règles d’éviction » actuelles – l’isolement peut aller jusqu’à dix-sept jours pour un cas contact vivant avec une personne malade. « C’est une donnée vraiment nouvelle qu’on n’avait pas pour les autres vagues, et qui est liée à la vitesse de propagation d’Omicron », a-t-il encore poursuivi, estimant qu’il s’agit d’un « sujet essentiel ».

En gros pour le moment, ce que l’on sait c’est qu’Omicron est très contagieux et semble peu dangereux. Bonne nouvelle.

Alors l’alarmisme qui sert à faire passer des lois liberticides est évident.

Il faut effrayer la population pour que cette dernière renonce à ses libertés au nom de sa sécurité sanitaire.

Pour le moment, et vous connaissez mon objectivité sur le sujet, je n’hésite jamais à pointer un risque identifié quand bien même on se « moquerait » de moi, ce qui a été le cas par exemple avec les prévisions d’inflation à 10 % dont on voit le résultat aujourd’hui. Bref, d’un point de vue analytique, rien, rien de rien, ne permet de prévoir une hécatombe Omicron.

Enfin, si ce virus est peu létal et pas plus qu’une grippe ce qui semble le cas cette fois, alors le laisser passer est peut-être la meilleure des solutions, qui en plus s’imposera d’elle-même.

Omicron va en plus prouver par l’évidence que vacciné ou non, tout le monde sera malade, alors, il faut savoir raison garder.

Regardez le tweet de France Info, c’est encore plus flippant avec du rouge partout.

Au secours, tous aux abris.

Dernière remarque, au mois d’août quand la France part en vacances, on peut encore manger des frites et s’essuyer les fesses.

Nuance, sagesse, et pondération sont indispensables, parce que là, ce pays devient totalement fou.

Assez de l’affolement.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source : Insolentiae

Publicité