PARTAGER

Pour les dubitatifs, pour les naïfs, je ne relaie aucune information fausse. Elles sont toujours sourcées et appuyées sur des sources d’un sérieux incontestable.

Cela ne veut pas dire que ce que vous allez lire sera forcément juste, l’avenir nous dira si oui, ou non, certains types de vaccins sont de nature à faciliter par la suite les infections au VIH.

Ce qui est sûr, c’est que nous ne savons pas grand-chose, nous savons tellement que nous ne savons pas grand-chose, que l’un des plus grands principes de la médecine, totalement oublié dans cette pandémie, c’est « Primum non nocere », cela veut dire d’abord ne pas nuire.

C’est donc le très sérieux magazine Forbes des milliardaires qui relaie cette information qui provient du Lancet qui avait permis la suspension de la chloroquine du Pr Raoult. C’est dire si c’est sérieux n’est-ce pas…

La source Forbes pour lire l’article en anglais est ici.

Des chercheurs préviennent que certains vaccins contre le Covid-19 pourraient augmenter le risque d’infection par le VIH

« Certains des vaccins Covid-19 actuellement en développement pourraient augmenter le risque de contracter le VIH, a averti lundi un groupe de chercheurs du journal médical The Lancet , ce qui pourrait entraîner une augmentation des infections à mesure que les vaccins sont déployés auprès des populations vulnérables du monde entier.

Les chercheurs mettent en garde contre une « mise en garde » des efforts pour créer un vaccin contre le VIH il y a plus d’une décennie, où un candidat vaccin prometteur a en fait augmenté le risque que certains hommes attrapent le virus.

Le vaccin utilisait un virus modifié – appelé adénovirus 5 (Ad5) – comme vecteur pour transporter une partie du matériel génétique du VIH dans le corps.

On ne sait pas exactement comment le vaccin a augmenté les risques de transmission du VIH, mais une conférence convoquée par les National Institutes of Health a recommandé de ne pas utiliser davantage l’Ad5 comme vecteur dans les vaccins contre le VIH (le Dr Anthony Fauci était l’auteur principal de l’article décrivant cette position. )

Ad5 est utilisé comme vecteur dans certains vaccins Covid-19 — La science identifie quatre de ces candidats qui font actuellement l’objet d’essais cliniques dans divers pays du monde, dont les États-Unis, avec deux essais de phase 3 à grande échelle en cours en Russie et au Pakistan.

Les chercheurs ont souligné la nécessité de comprendre le rôle que l’Ad5 pourrait jouer dans l’augmentation des risques de VIH chez les populations vulnérables avant de développer et de déployer des vaccins utilisant le vecteur, ajoutant que les documents de consentement éclairé devraient refléter la « considérable littérature » ​​sur le risque d’acquisition du VIH avec Ad5. vecteurs ».

La conclusion, c’est que cette étude remet en cause tous les vaccins à adénovirus modifié… et il ne reste que les vaccins à ARNm.

L’avenir nous dira beaucoup de choses.

Si là aussi il y avait des conflits d’intérêts, si c’est une stratégie pour évincer les alternatives vaccinales à base d’adénovirus ou si c’est un véritable risque.

D’ici là nous savons que nous ne savons pas grand chose, et le principe élémentaire de précaution voudrait que l’on mette la pédale douce sur toutes ces vaccinations alors que la 5ème vague arrive dans une population vaccinées à plus de 75% en France et qu’en plus le nombre de cas augmente, alors que les tests pour les non vaccinés ne sont plus remboursés. Je maintiens donc mon analyse sur l’année 2022 qui sera celle de l’échec de la stratégie du tout vaccinal avec un certain nombre de conséquences que j’évoquais dans le dossier spécial d’aout 2021. Pour vous abonner tous les renseignements sont ici.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source : Insolentiae

Publicité