PARTAGER

Nous avons en France une CRE. Oui une CRE. Il y a les CRA pour les comptes rendus d’activité mais il y a aussi la CRE et cela n’a rien à voir avec les petits creux et autres ventres vides.

Non, la CRE c’est la très sérieuse et très officielle Commission de régulation de l’énergie (CRE) présidée par le mamamouchi Jean-François Carenco.

« Dans un entretien au Monde publié ce mercredi, Jean-François Carenco appelle à une réflexion sur la fiscalité appliquée au gaz et à l’électricité, en pleine envolée des prix ».

Pour lui, « l’énergie ne peut plus être la « vache à lait de l’État » ».

Mazette.

Bigre.

J’en reste tremblant de peur et non pas de joie.

Je vous vois déjà arriver.

Youpi on va nous baisser les taxes.

Hahahahahahahahaha

Meuhhhhh non comme disent les vaches (normandes) par chez moi.

« C’est une voix qui compte dans le débat sur la hausse des prix de l’énergie. Jean-François Carenco, le président de la Commission de régulation de l’énergie (CRE), se dit favorable à l’ouverture d’une réflexion sur la fiscalité appliquée au gaz et à l’électricité, dans un entretien au Monde publié ce mercredi. « Regardez les dix dernières années : sous toutes les majorités gouvernementales, l’énergie, c’est la vache à lait de l’État ! Ce n’est plus possible à terme », a-t-il déploré ».

Quand on ne vend plus d’essence parce qu’elle est trop chère.

Quand on ne vend plus de diesel parce qu’il sera interdit à partir de l’année prochaine à Paris et dès 2024 dans les 43 plus grandes villes de ce pays.

Quand on ne vend plus de fioul parce que l’on a interdit les chaudières à fioul.

Je vous le demande, comment fait-on pour taxer les carburants que l’on ne vend plus ?

Question subsidiaire.

Quand une grande partie des ressources fiscales de l’Etat est liée à la TIPP, la taxe sur les produits pétroliers et qu’il n’y en a plus, cela veut dire qu’il n’y a plus de taxes qui rentrent !

Et là gros trou dans la raquette.

Alors je vous le demande.

Par quoi allons nous remplacer ces taxes ?

Non parce que l’Etat ne va déjà pas bien.

Si vous lui retirez sa première source de revenus, il fait comment pour se financer…

OUlalalalalalal Problème en vue.

Gros, gros problème en vue.

C’est ça la transition écologique, c’est aussi une transition fiscale, et je sens qu’il va falloir taxer fort les produits…

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source : Insolentiae

Publicité