PARTAGER

Je vous propose de bien écouter cette vidéo. C’est un extrait d’une conversation entre gens autorisés qui s’autorisent à penser à votre place, même faussement, surtout faussement, et à se croire en droit de voler votre argent, car c’est de cela que l’on parle !

Vous comprenez, l’Etat nous aurait donné de l’argent que nous aurions épargné au lieu de le dépenser. Nous devrions être puni pour cela.

Sauf que c’est argument est totalement faux et erroné, et je ne peux pas croire que ce ne soit pas volontaire.

En effet, les gens à qui l’Etat a donné un peu plus de sous, sont les plus fragiles et les plus pauvres de nos concitoyens. Je peux vous dire qu’ils ont tout dépensé ou presque et que souvent cela a même servi à combler des découverts.

Ceux qui ont épargné réellement, sont les classes moyennes, pas parce qu’elles ont perçu des sous de l’Etat, mais parce que tout simplement nous ne pouvions plus rien dépenser.

Je fais partie de ces classes moyennes, qui n’ont pas perçu d’aides, et qui pourtant ont épargné, parce que lorsque l’on ne peut plus rien faire, plus partir en vacances, plus aller au restaurant, plus aller au ciné, plus aller boire une p’tite bière avec les copains après une journée de boulot, et bien effectivement, on épargne plus.

C’est une épargne presque forcée par les évènements.

Si l’énEtat rouvre les restos, ils se rempliront bien vite ! De même que les hôtels ou les avions !!!

En attendant, c’est bien de vol dont on parle, le vol de votre argent pour payer le coût de la crise…

Ceux qui veulent comprendre comment protéger ses sous (et il n’y a pas que l’or, loin de là) et qui veulent aller plus loin, abonnez-vous à la lettre STRATEGIES. Je vous explique tout ici.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source : Insolentiae

Publicité