PARTAGER
© Sputnik . Dominique Boutin

Les employés de la cathédrale Notre-Dame de Paris n’ont localisé le feu que 23 minutes après le déclenchement de la première alerte incendie, car «aucun départ de feu» n’avait été constaté lors de celle-ci, a expliqué le procureur de Paris. C’est pour cela, poursuit-il, que les employés n’ont pas tout de suite fait appel aux pompiers.

Ce n’est que lorsqu’une deuxième alarme a été déclenchée que l’incendie a enfin pu être localisé dans le grenier de la cathédrale Notre-Dame. Pendant 23 minutes, entre 18h20 et 18h43, le personnel cherchait le lieu où s’était déclaré l’incendie, en vain, a indiqué le procureur de Paris.

Ainsi, l’alarme initiale qui a été examinée par le personnel de la cathédrale, et non par les pompiers, a entraîné l’évacuation de lieux, mais n’a pas permis de détecter le feu.

D’ailleurs, Johann Vexo, organiste de Notre-Dame qui se trouvait à l’intérieur de la cathédrale, a confié au journal Ouest-France qu’il n’avait ni senti de fumée ni vu de flammes lorsque la première alarme a retenti.

«La stupeur a immobilisé tout le monde pendant peut-être une minute. Quand je suis sorti de l’édifice, il était 18h45. Je n’ai vu aucun pompier. Toujours pas de fumée, ni d’odeur. Je pensais encore à un dysfonctionnement. Je suis rentré tranquillement à pied, j’habite à dix minutes de Notre-Dame», a-t-il confié.

Monseigneur Patrick Chauvet, recteur de Notre-Dame, a également tenu à souligner sur France Inter que «des surveillants incendie montaient trois fois par jour sous la charpente pour voir l’état des lieux».

«Au niveau de la sécurité, je crois qu’on ne peut pas faire plus. Il y a toujours l’incident qu’on ne pouvait pas prévoir, un court-circuit ou autre, ça on le saura plus tard, sans doute, a fait remarquer le recteur», qui a précisé qu’un exercice anti-incendie avait eu lieu la semaine précédant l’incendie. «Là, ça s’est déclenché à la fin de la messe, les gens sont partis», a-t-il conclu.

Un incendie s’est déclaré lundi 15 avril dans la cathédrale Notre-Dame de Paris. Le procureur de la République de Paris a indiqué mardi 16 avril que la piste accidentelle était privilégiée. Selon les pompiers, le feu serait «potentiellement lié» aux travaux de rénovation de ce monument historique, le plus visité d’Europe.

Source : Sputnik France

La bibliothèque de Tepa

Livres à lire sur le sujet. Soutenez financièrement l’action de Patriote Info en achetant l’un des livres de sa bibliothèque.

Publicité
loading...