PARTAGER

Comme expliqué par la phrase du médecin indien en conclusion, la macronie est un asile psychiatrique mais ce n’est pas étonnant et un spécialiste italien nous avait prévenu pendant la campagne présidentielle que Macron présentait tous les stigmates d’un psychopathe.

Le problème est qu’avec la dictature de la peur c’est la France entière qui se trouve en passe de franchir le Rubicon de la folie.

Buzyn a pris de la chloroquine. Karine Lacombe aussi. Idem sur le fait que Macron a aussi avalé ce médicament. Les députés contaminés au Covid ont tous eu recours à la chloroquine : Jacob, Ciotti, etc… Mélenchon dans son blog reconnaît avoir eu recours aux services du Professeur Raoult.

Aujourd’hui, ils sont tous en excellente santé.

Comment ? Buzyn et Lacombe ? Lacombe, « experte » médicale, violemment anti-chloroquine, ayant attrapé le Covid, se gave de chloroquine. Avant de revenir sur les plateaux plus critique que jamais, déverser son fiel à l’hectolitre contre ce médicament.

La chloroquine guérit du Covid-19. Toute la macronie s’est soignée avec. Révélant la félonie de sa politique sanitaire, faisant croire qu’il n’y a pas de médicament contre cette épidémie.

Sur France 2 du 13 novembre, Patrick Peloux vend la mèche, affirmant que ses collègues médecins, dont Buzin et Lacombe, y ont également eu recours. Il ne brise pas le silence le premier : en effet, une excellente vidéo de Marcel D (le média 4-4-2) révélait déjà le stratagème : comment deux supposés « experts » médicaux, Lacombe et Haufhalter, violemment anti-Raoult, anti-chloroquine, invités quotidiens des médias aux ordres de Macron, ayant attrapé le Covid, se gavent de chloroquine.

Aujourd’hui nos anti-chloroquine forcenés sont frais et sains comme des gardons : d’avoir pris un produit qu’ils ont eux-mêmes violemment interdit aux autres : deux poids deux mesures.

Cette information, ne paie pas de mine. Pourtant, elle est capitale : lourde de conséquences sur le choix de la politique sanitaire adoptée par Macron depuis le début : interdiction de la vente de chloroquine par un décret de janvier 2020. Décision de confinement entre le 15 mars et le 11 mai 2020 ; décision de couvre-feu pour les bars, restaurants, et fermeture des salles de sport. Décision de second confinement à compter du 30 octobre.

Donc, le confinement n’est pas nécessaire !

Contrairement au discours dominant IL EXISTE UN REMÈDE BON MARCHE CONTRE LE COVID ET ÇA CHANGE TOUT DANS LE CHOIX DE LA POLITIQUE SANITAIRE !

Raoult a raison depuis le début

Les menaces de mort, les procès de Moscou, le coup de la fausse étude publiée dans The Lancet par une prostituée, la plainte déposée au Conseil de l’Ordre contre le savant de Marseille : bref, toutes les saloperies que l’on a déversées sur le dos de Raoult pour l’abattre scientifiquement parlant, ne sont que des bobards de haut vol, puisque in fine c’est lui qui a raison : la chloroquine guérit, le Doliprane, non.

« Raoult = charlatan » peut-on lire y compris sur les réseaux sociaux. Pourtant, c’est tout le contraire : c’est l’un des seuls médecins à soigner véritablement les gens : avec bien sûr Christian Perronne, Nicole Délépine, Violaine Guérin, etc. !

Le prétexte mobilisé contre le savant de Marseille : une méthodologie non observée : le fait que Raoult n’ait pas analysé en double avec une équipe test et une équipe témoin : c’est de la pure critique de forme, de la pure rigolade puisque in fine la chloroquine guérit !

*

L’interdiction d’ouvrir les bars, restaurants, salles de sport, constitue non seulement la ruine de ces petits commerçants mais surtout participe de la ruine de notre économie. Elle pourrait être facilement contourné, si les français malades du covid-19 avaient des antibiotiques et de la chloroquine. Autrement dit toute l’idéologie de peur, les mesures de blocages prises par la macronie, au prétexte que nous allons tous mourir du coronavirus, est une fake news de première !

La décision d’un troisième confinement est donc totalement infondées sur le plan scientifique.

L’opinion publique est dans l’expectative : elle est partagée entre les bobards de Macron et la contre information d’un Toussaint, Raoult, Perronne, d’une Nicole Délépine.

À nous de populariser le fait qu’il n’y a pas de « seconde vague ». Et surtout, qu’il y a un médicament qui marche.

La véritable opposition à Macron ce n’est pas la France insoumise, mais la mobilisation idéologique sur les réseaux sociaux bataillant sec face au tissu de contre-vérités pseudo sanitaires, que le pouvoir nous déverse en ce moment.

Si les gens faisaient le lien entre des dirigeants, croquant de la chloroquine ad nauseum, et les mesures restrictives totalement infondées qu’ils nous imposent, le bien fondé de leur « politique » sanitaire s’écroulerait, tel un château de cartes.

Conclusion

Comme écrit le Docteur Sebi (Docteur indien) : « Une société, qui garde secrets des remèdes et des traitements médicaux, afin de pouvoir faire d’énormes profits, n’est pas une vraie société, mais bien un immense asile psychiatrique » (sic) !

De la même façon, une société, qui garde secret le remède de la chloroquine soignant véritablement du Covid-19, afin que ses « zélites » puissent mater, discipliner le peuple français, entretenant ainsi une peur généralisée dans toute la société 2020 et 2021, est une DICTATURE.

Notre pays ressemble à un immense asile psychiatrique, voire plus (camp d’internement).

P.S. Tweet de Julia Cerisi : « L’armée française depuis Mars 2020 (5 millions de doses venant de Chine) est protégée par un traitement prophylactique HCQ (CHLOROQUINE).

Pourquoi cette protection n’a pas été organisée pour la population ? Pourquoi interdire ce qui est validé pour les armées ?

Pourquoi mentir en insultant D. Raoult ? »(sic).

Source : Profession Gendarme

Publicité