PARTAGER
Une fiche pédagogique pour les enseignants évoque un risque de "repli communautaire" lié au coronavirus. - Photo AFP archives

Une fiche pédagogique remise aux enseignants avant la reprise de l’école ce mardi fait polémique. Elle met en garde contre le risque de « replis communautaires » de certains élèves, en raison de la crise du coronavirus.

La crise du coronavirus peut-elle entraîner des « replis communautaires » à l’école ? C’est ce qu’assure une fiche pédagogique remise aux enseignants avant la reprise d’1,5 millions d’élèves à travers la France ce mardi.

« La crise du Covid-19 peut être utilisée par certains pour démontrer l’incapacité des États à protéger la population et tenter de déstabiliser les individus fragilisés », assure ce document. « Divers groupes radicaux exploitent cette situation », ajoute-t-il. Plusieurs « enjeux » sont détaillés, parmi lesquels « lutter contre les replis communautaristes qui portent atteinte aux valeurs du pacte républicain et contre toute manifestation de séparatisme ».

« Acte de stigmatisation islamophobe » ?

Le syndicat Sud-éducation a condamné cette fiche qui vise « explicitement (…) les musulmans ou identifiés comme tels », évoquant un « acte de stigmatisation islamophobe ». Plus mesuré, le syndicat majoritaire des enseignants, le SNuipp-FSU, émet néanmoins des réserves : « On pointe simplement la possibilité de dérive islamiste, mais on le dit presque à la fin de la fiche, et en catimini, mais en réalité on sait bien que c’est un peu ça qui est tout le temps en arrière-fond », a relevé son secrétaire général Benoît Teste.

Clément Gassy

Source : La Dépêche

Publicité