PARTAGER
Des passagers font la queue devant l'aéroport Félix-Eboué, à Cayenne (Guyane), le 10 juillet 2020. (JODY AMIET / AFP)

Dans quels pays pouvez-vous actuellement vous rendre en vacances ? Quels voyageurs sont autorisés à venir en France ? De nombreuses règles et exceptions existent. Franceinfo fait le point.

Difficile de s’y retrouver dans l’évolution des protocoles sanitaires, les diverses politiques étrangères et les évolutions épidémiques. Plusieurs pays ont établi des listes qui autorisent ou excluent certains voyageurs en fonction de la progression de l’épidémie de Covid-19 enregistrée dans le pays de provenance. D’autres imposent aux nouveaux entrants des tests ou une quatorzaine. Vous souhaitez voyager hors de France ou bien entrer sur le territoire français ? Franceinfo résume les conseils et restrictions de voyage en vigueur.

Masque obligatoire dans les aéroports et dans les gares

Avant d’évoquer les destinations accessibles, faisons un détour par la case transports. Depuis le 20 juillet, le port du masque est obligatoire en France dans les lieux clos accueillant du public. Cela vaut pour les gares et aéroports, puis tout au long du trajet dans les trains et les avions. Les compagnies aériennes peuvent en outre imposer le port d’un masque chirurgical et interdire les masques en tissu. Il faut donc vous renseigner avant de partir.

Espace Schengen : la libre circulation respectée dans la plupart des pays

L’espace Schengen s’est rouvert progressivement à partir du 15 juin, conformément aux recommandations du Conseil européen. Toutefois, des pays n’ont pas levé les restrictions appliquées à leurs frontières et d’autres font machine arrière, à l’image du Royaume-Uni, qui a décidé d’imposer le 26 juillet une quatorzaine aux voyageurs en provenance d’Espagne. Chaque pays a sa politique en la matière, et elle peut évoluer très rapidement en fonction de l’évolution épidémique. Pour s’y retrouver, voici une visualisation des restrictions imposées, au 27 juillet, aux voyageurs en provenance de France.

https://flo.uri.sh/visualisation/3293668/embed?auto=1

Pour les voyageurs européens qui souhaitent venir en France : les ressortissants de la zone Schengen sont les « bienvenus » en France. Les voyageurs en provenance de l’espace européen (Etats membres de l’Union européenne, Royaume-Uni, Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint-Marin, Suisse, Vatican) peuvent entrer dans le pays sans restriction. La France pratique toutefois le principe de « réciprocité », rappelle le ministère des Affaires étrangères. Des restrictions peuvent toutefois s’appliquer pour les voyages à destination des territoires d’Outre-mer.

Pour obtenir plus d’informations sur les restrictions de voyage en vigueur et suivre leur évolution, vous pouvez vous renseigner sur le site du Quai d’Orsay ou sur ceux des ambassades françaises installées dans les pays concernés.

Espagne : les voyages en Catalogne ne sont pas recommandés

La forte reprise épidémique qui secoue la Catalogne depuis plusieurs semaines inquiète les Européens. Les Français et Espagnols craignaient une fermeture de la frontière. Si elle reste ouverte pour le moment, le ministère de la Santé, Olivier Véran, n’a pas caché que « tout peut être envisagé à tout moment en fonction de la situation épidémique ».

Le Premier ministre, Jean Castex, a déconseillé vendredi 24 juillet aux Français d’« éviter » de se rendre en Catalogne, où le gouvernement a ordonné la fermeture des discothèques et bars de nuit, et a imposé un reconfinement partiel.

Hors de l’Union européenne : beaucoup de frontières fermées et des pays « en rouge »

Pour venir en France : La réouverture des frontières extérieures de l’Union européenne se fait progressivement et de manière disparate. Seuls quelques voyageurs en provenance de pays extérieurs à l’UE sont autorisés à entrer sur le territoire français, précise le site du ministère des Affaires étrangères. Parmi eux : les ressortissants de nationalité française ainsi que leur conjoint et leurs enfants, les ressortissants de l’Union européenne, « les ressortissants de pays tiers titulaires d’un titre de séjour ou d’un visa de long séjour français ou européen en cours de validité ayant sa résidence principale en France ou qui rejoint, en transit par la France, son domicile dans un pays de l’Union européenne », les membres du personnel de mission diplomatique ou consulaire, les professionnels de santé étrangers concourant à la lutte contre l’épidémie (la liste exhaustive est à retrouver sur le site France Diplomatie). Une attestation est demandée pour entrer sur le territoire.

La France renforce d’un cran son dispositif de dépistage du Covid-19, avec des tests PCR obligatoires au plus tard le 1er août, pour les voyageurs provenant de 16 pays classés en zone « rouge ». Ainsi, les personnes arrivant des Etats-Unis, des Emirats arabes unis, de Bahreïn, du Panama, d’Afrique du Sud, du Koweït, du Qatar, d’Israël, du Brésil, du Pérou, de Serbie, d’Algérie, de Turquie, de Madagascar, d’Inde ou d’Oman devront disposer d’un test prouvant qu’ils ne sont pas porteurs du virus avant de prendre l’avion. Le cas échéant, ils devront se faire tester directement à leur arrivée à l’aéroport en France, et en fonction du résultat, pourront circuler librement, ou bien seront placés en quatorzaine sur décision du préfet.

https://flo.uri.sh/visualisation/3293674/embed?auto=1

Par ailleurs, le Conseil européen a diffusé une liste, remise à jour toutes les deux semaines, des « pays à l’égard desquels les Etats membres devraient progressivement lever les restrictions de déplacement aux frontières extérieures ». Dans sa dernière version, actualisée au 16 juillet, l’Algérie, l’Australie, le Canada, la Géorgie, le Japon, le Maroc, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Corée du Sud, la Thaïlande, la Tunisie, l’Uruguay et la Chine (« sous réserve de confirmation de la réciprocité ») sont concernés. Il s’agit de recommandations que les pays de l’UE peuvent décider de suivre ou non.

Pour partir à l’étranger : si vous voulez voyager en dehors de l’Union européenne, « c’est possible à partir du 1er juillet, mais seulement dans les pays où l’épidémie sera maîtrisée », précise le gouvernement, en renvoyant aux conseils fournis aux voyageurs par le Quai d’Orsay. De nombreux pays n’ont toujours pas rouvert leurs frontières, et les Français ne sont parfois pas les bienvenus. Si vous envisagez de voyager sur un autre continent, le mieux reste de vous renseigner au préalable auprès de l’ambassade française installée dans le pays de votre choix.

Source : France TV Info

Publicité