PARTAGER
Les autorités provinciales ont refusé sa requête.[Aris Oikonomou / AFP]

Jacques Chaplier, le maire de Hotton, une commune francophone de Belgique, sollicite le recours à l’armée pour faire respecter le port du masque.

L’élu considère que les mesures sanitaires ne sont pas suffisamment respectés par les habitants durant la période estivale. «Il fait chaud, les gens se déshabillent dès qu’il y a un peu d’eau et en profitent pour faire tomber le masque», dénonce-t-il.

Dans une lettre adressée au gouverneur de la province du Luxembourg, le maire lui demande s’il serait possible d’«envisager de mobiliser l’armée pour contrôler les points chauds en soutien de la police, des administrations et des bourgmestres (maires ndlr)».

une demande refusée

Les autorités du Luxembourg ont décliné la requête de Jacques Chaplier, arguant que le «gouverneur peut mobiliser l’armée en cas de crise provinciale ou communale». Dans le contexte de crise sanitaire, qui secoue le pays au niveau fédéral, «il faut également l’accord de l’état-major et du ministre de la Défense» expliquent-ils.

Source : C.NEWS

Publicité