PARTAGER
Professeur Perronne

Le Professeur Christian Perronne a été démis de ses fonctions de Vice-Président et de Président du Conseil scientifique de la FFMT suite à des propos tenus sur Sud Radio concernant notamment les tests PCR et l’utilité du port du masque dans la rue.

Le 19 octobre 2020, la Fédération française contre les maladies vectorielles à tiques (FFMVT) a annoncé dans un communiqué démettre de ses fonctions de Vice-Président de la Fédération et de Président du Conseil scientifique le Professeur Christian Perronne.

La FFMVT justifie sa décision avançant le fait que les «nombreuses occupations récentes du Pr Christian Perronne sur des sujets extérieurs à la FFMVT l’ont rendu largement indisponible au travail effectué par notre Fédération», mais surtout par son «profond désaccord» avec les propos tenus par Christian Perronne sur Sud Radio le 15 octobre 2020.

Le médecin et professeur des universités avait alors mis en cause les tests PCR, affirmant qu’ils produisent une majorité de faux positifs créant ainsi des «millions de faux cas» de Covid-19, en raison selon lui d’un trop grand nombre de cycles d’amplification.

Christian Perronne a ainsi déclaré qu’on «ruine la sécu pour des tests qui ne servent à rien», et qui seraient un «jackpot» pour les hôpitaux et les médecins généralistes, qui toucheraient plus d’argent lorsqu’un cas de Covid-19 est détecté.

L’auteur de Y a-t-il une erreur qu’ILS n’ont pas commise ? et soutien du Professeur Didier Raoult s’était également interrogé sur l’utilité du port des masques dans la rue et dans le métro.

Source RT

Publicité