PARTAGER

Le juge en charge du dossier rejette les efforts de HHS pour retarder la publication des e-mails Fauci jusqu’après l’élection – il ordonne la production initiale ce mois-ci.

(Washington, DC) – Judicial Watch a annoncé aujourd’hui qu’un juge fédéral a ordonné au Département de la santé et des services sociaux (HHS) de commencer à produire des communications et autres documents du directeur de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses, Anthony Fauci, et du directeur adjoint, H. Clifford Lane, concernant l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la Chine et le coronavirus.

Le 22 septembre, le juge Dabney L. Friedrich de la Cour de district des États-Unis a ordonné au HHS de commencer à produire 300 pages de dossiers potentiellement réactifs par mois à partir du 21 octobre. Dans une décision de justice du 21 septembre, le HHS a déclaré que l’agence pourrait commencer à produire 300 pages de documents pertinents pour la Daily Caller News Foundation à partir du 30 novembre, huit mois après avoir reçu la demande du Daily Caller en vertu de la loi sur la liberté de l’information (FOIA). Le nombre total de dossiers recevables est d’environ 4 200, ce qui repousserait la publication complète des dossiers au moins jusqu’en 2022. Le HHS a également allégué que M. Fauci doit examiner personnellement chacun de ses courriels avant qu’ils ne soient divulgués.

L’ordonnance du juge fait suite à un procès intenté en vertu de la loi sur la liberté de l’information (Freedom of Information Act – FOIA) devant le tribunal de district américain du district de Columbia par Judicial Watch au nom de la Daily Caller News Foundation (Daily Caller News Foundation contre le ministère américain de la santé et des services sociaux (No. 1:20-cv-01149)).

Le procès a été intenté après que le HHS n’ait pas répondu à une demande de FOIA du 1er avril 2020 :

Communications entre le Dr Fauci et le directeur adjoint Lane et les responsables de l’Organisation mondiale de la santé concernant le nouveau coronavirus.
Communications du Dr Fauci et du directeur adjoint Lane concernant l’OMS, le fonctionnaire de l’OMS Bruce Aylward, le directeur général de l’OMS Tedros Anhanom, et la Chine.
La période visée par la demande va du 1er janvier 2020 au 1er avril 2020.
« Les gens ont le droit, en vertu de la loi, de voir les communications entre nos agences gouvernementales (y compris le Dr Fauci), la Chine et l’OMS au début de cette pandémie qui a tué tant d’Américains et détruit notre économie », a déclaré le président de la Daily Caller News Foundation, Neil Patel. « Nous sommes heureux que le juge Friedrich soit d’accord avec notre position selon laquelle le gouvernement ne devrait pas pouvoir garder cette information secrète. Cependant, le fait que la production du document ne doive commencer que plus de six mois après notre demande légale – et que la production ne se terminera pas avant 2022, est une triste plaisanterie. Il est étonnant que les gens se demandent encore pourquoi le peuple américain a perdu confiance dans nos institutions nationales ».

« Le NIH semble faire de la politique avec les courriels de Fauci. La demande de FOIA dont il est question ici concerne des documents qui sont susceptibles de faire la lumière sur la campagne de désinformation de la Chine et de l’OMS sur le coronavirus – l’obstruction semble calculée pour saper le président Trump et protéger l’OMS et la Chine », a déclaré le président de Judicial Watch, Tom Fitton

Source  judicialwatch

Publicité