PARTAGER
Tribune de Nicole Delépine, ancien Chef de Clinique des Hôpitaux spécialisée en pédiatrie puis en cancérologie. Elle a dirigé notamment l’Unité Fonctionnelle de Cancérologie de l’Adolescent et de l’Adulte Jeune de l’hôpital Raymond Poincaré de Garches (92)

Chacun à travers les multiples articles sur des supports variés vidéos ou tribunes aura compris que le masque obligatoire en l’absence d’épidémie, alors que les hospitalisations et décès sont de quelques unités dans un pays de 67 millions d’habitants est une apparence de talisman pour vous protéger d’un danger mythique, mais avant tout une muselière pour nous faire taire. 

 Vous n’aurez pas manqué la terrible loi dite de bioéthique votée à 3 H du matin le 1 aout en deuxième lecture et autorisant deux horreurs terrifiantes, l’avortement jusqu’au terme, pudiquement qualifié d’interruption médicale de grossesse et l’autorisation de créer au laboratoire des chimères homme-animal à partir d’embryons sacrifiés. 
 Tuer un fœtus de 9 mois n’est-ce pas commettre un crime pour lequel de nombreuses femmes ont été condamnées par les tribunaux ? 
 Créer des Frankenstein mélangeant homme chauve-souris, homme porc ou tout ce que vous voudrez, n’est-ce pas défier la nature, et se diriger dans des sphères inconnues, tout cela en espérant vendre des organes de rechange aux milliardaires et en sacrifiant les bébés et embryons des autres. Business is business, on avait compris mais là ça dépasse l’imaginable.

Le masque de la soumission à l’autorité
Le masque a servi de camouflage aux votes scandaleux à l’assemblée. Les discours lénifiants à la télévision et sur les radios pour peser si oui on met un masque à l’extérieur ou pas etc… Evidemment il faut respirer son CO2 et ravaler ses microbes sur la plage, c’est bien évident et mérite d’occuper les émissions tv.
Et pendant ce temps-là qui a entendu parler des modifications anthropologiques majeures que la loi de bioéthique, qui devra repasser devant le sénat. Qui organise une information large de cette loi antihumaine et monstrueuse ? Probablement « la manif pour tous » qui a tenté quelques lâchers de ballons devant l’assemblée. Mais ce sera tellement facile de les traiter de ringards, complotistes ou fachos, que sais-je !
D’ailleurs s’opposer au principe de création de chimère homme-cheval est vraiment de l’ancien monde comme dirait le président, qui invite tout de même le célèbre et tout jeune Bayrou ministre sous Mitterrand à devenir haut-commissaire au plan. Autre exemple que les médias occupés par le masque et les ouvertures d’école -indispensables évidemment, n’auront pas le temps de signaler et encore moins de discuter.

 

« Notre vote a été violé mais là aussi nous sommes soumis ! Combien de gens dans la rue pour protester ? Nous sommes bien conditionnés à l’obéissance depuis plusieurs décennies »

 

Et pourquoi depuis quand le peuple devrait-il donner son avis ? Quand il le donne d’ailleurs il est bafoué tel le référendum de 2005 sur la Constitution… Notre vote a été violé mais là aussi nous sommes soumis ! Combien de gens dans la rue pour protester ? Nous sommes bien conditionnés à l’obéissance depuis plusieurs décennies, si bien que quand on vous dit, « restez chez vous », « bien chef » ils sont restés sans un mot … Contrairement à ce que certains ont tenté de faire croire, ce ne sont pas des amateurs maladroits, nos politiques. Au contraire ce pouvoir est très organisé pour décérébrer et mettre le peuple en confusion mentale, selon la technique éprouvée des injonctions contradictoire d’un jour à l’autre… Est-il temps de réagir ? oui nous n’avons pas le choix. Deux choses, résumons les données actuelles et envisageons comment combattre cette montée du totalitarisme en France.
Le point sur les faits, développés ailleurs (1).

« Ce pouvoir est très organisé pour décérébrer et mettre le peuple en confusion mentale, selon la technique éprouvée des injonctions contradictoire d’un jour à l’autre… Est-il temps de réagir ? oui nous n’avons pas le choix »

 

 

Une grippe habituelle
L’épidémie du coronavirus qui a sévi n’est pas plus mortelle au niveau mondial que les grandes grippes Modernes (2). Les chiffres, même surestimés par les gouvernements qui sont en train de l’avouer et même gonflés par les morts Rivotril (administré sans preuve diagnostique parce que la chloroquine aurait été soi-disant trop risquée) ne sont pas supérieures aux années précédentes.

Une épidémie terminée en France selon toutes les analyses des chiffres officiels de Santé Publique France : il n’y a presque plus de décès liés au covid (inférieurs à 20 par jour alors que les cancers en tuent 500 quotidiennement.
L’arrivée de la fameuse deuxième vague attendue comme l’arlésienne depuis 3 mois (3) est compromise car le virus semble avoir muté et être devenu très peu virulent. Il donnera au mieux de bons rhumes comme les autres coronavirus (qu’on retrouve dans les tests aussi bien que l’actuel, ils sont cousins germains).

 

« L’arrivée de la fameuse deuxième vague attendue comme l’arlésienne depuis 3 mois est compromise car le virus semble avoir muté et être devenu très peu virulent. Il donnera au mieux de bons rhumes comme les autres coronavirus »

 

Les tests enfin arrivés après la guerre ne dépistent que des « cas » positifs qui ne sont en aucun cas des malades (pas de signe clinique même mineur). Les tests ne sont de plus pas fiables puisque non spécifiques. L’augmentation des cas ne témoigne que de l’augmentation des tests et lorsque la positivité augmente un peu plus c’est que les gens sont testés auprès des contacts de positifs, ce qui fausse l’analyse de l’immunité collective. Quoiqu’il en soit s’ils sont positifs, ils sont « vaccinés » et devraient être rassurés (en l’absence des délires interprétatifs par nos experts journalistes virologues d’un jour qui les affolent).
En l’absence d’épidémie, le masque ne sert à rien. Justifié pour les soignants et dans les transports collectifs en mars, avril, il n’a aucun sens aujourd’hui, sinon de répandre encore et encore la peur, afin de paralyser la population et de bloquer sa réflexion, ce qui a permis comme on l’a vu d’accepter en France qu’on assassine un bébé de 9 mois, juste avant sa naissance, sans entrainer de révolte majeure des citoyens.
Le masque de la tyrannie et de la déshumanisation et de la soumission
Le masque de protection virale (contestable néanmoins car jamais scientifiquement démontré pour les virus, la protection habituelle pour les chirurgiens par exemple est contre les bactéries, staphylocoque etc.) est devenu un symbole de tyrannie du pouvoir et de soumission des individus. Si le peuple ne réagit pas, chaque jour verra une nouvelle mesure imposée, comme ce jour semble-t-il le masque en entreprise. Grotesque et inadapté. Chaque situation est différente.

 

« Le masque de protection virale est devenu un symbole de tyrannie du pouvoir et de soumission des individus »

 

Le traitement Raoult guérit plus de 96,5 % des malades (pris dans les deux premiers jours de signes cliniques)
Quand bien même de nouveaux malades apparaitraient, nous avons un traitement efficace, peu couteux, sans danger : l’azithromycine Chloroquine reconnu par plus de 3/4 des médecins dans le monde et honteusement interdit en France. Edouard Philippe et Olivier Véran devront s’en expliquer un jour prochain.

Pour suivre Nicole Delépine sur Twitter et sur son site officiel

1 – Voir en particulier nos articles sur France Soir sur le confinement et le bilan sanitaire international du covid, confinement toxique et chloroquine efficace

2 – Un million de victimes pour la grippe de Hong Kong et 2 millions pour la grippe asiatique alors que le Covid19 n’atteint pas 900000

En référence à la nouvelle d’Alphonse Daudet l’Arlésienne, publiée en 1866 et qui décrit l’attente vaine, interminable qui conduit au suicide de celui qui y croit

Source : Profession Gendarme

Publicité