PARTAGER

La Haute Autorité de santé a dévoilé lundi sa stratégie. Les trois premières étapes cibleront les publics prioritaires.

La Haute Autorité de santé a préconisé le 30 novembre une campagne de vaccination en cinq phases pour lutter contre le Covid-19. (JESSICA KOMGUEN / FRANCEINFO)

Une nouvelle étape dans la lutte contre l’épidémie de coronavirus : la vaccination. Elle pourrait débuter « vraisemblablement, dès fin décembre-début janvier », avait indiqué mardi 24 novembre Emmanuel Macron dans une allocution. Toutefois, les doses précommandées ne permettront pas de vacciner immédiatement l’ensemble de la population française.

Dès lors, qui sera prioritaire ? Les personnes les plus à risque de développer une forme grave de la maladie et les professions susceptibles « d’être en contact avec des patients infectés par le Sars-CoV-2 », répond la Haute Autorité de santé (HAS), qui a présenté sa stratégie lundi. Elle recommande une campagne de vaccination en « cinq phases progressives ».

La HAS retient que l’âge représente le facteur de risque le plus important, avec la présence d’une ou plusieurs des comorbidités figurant dans la liste suivante : « obésité (IMC >30) en particulier chez les plus jeunes, BPCO [bronchopneumopathie chronique obstructive] et insuffisance respiratoire, hypertension artérielle compliquée, insuffisance cardiaque, diabète de type 1 et 2, insuffisance rénale chronique, cancers récents de moins de trois ans, transplantation d’organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques et trisomie 21″. La HAS précise que « d’autres pathologies ou formes de handicap pourront être intégrées au fur et à mesure de l’acquisition des connaissances ». 

Quand pourrez-vous vous faire vacciner ? Franceinfo vous détaille les critères des cinq étapes de ce plan de vaccination.

La Haute Autorité de santé a préconisé le 30 novembre une campagne de vaccination en cinq phases pour lutter contre le Covid-19. (JESSICA KOMGUEN / FRANCEINFO)

 

 

Source : France TV Info

Publicité