PARTAGER

Coronavirus – Ministres et préfets communiquent par oral pour ne pas laisser de traces écrites par peur de poursuites judiciaires après la crise coronavirus.

Publicité