PARTAGER

Plus de filières, un nombre d’épreuves réduit, la prise en compte du contrôle continu: le bac va faire peau neuve d’ici 2021.
Promesse de campagne d’Emmanuel Macron, la grande réforme du baccalauréat général et technologique à l’horizon 2021 portée par le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer est enclenchée. Les élèves entrés en classe de seconde en septembre seront les premiers à en bénéficier. En bénéficier, car cette réforme se veut, selon le ministère, un moyen de rendre le bac à la fois plus simple, plus juste et plus égalitaire – ce qui n’est pas l’avis de tous les enseignants. Quelles mesures concrètes se dessinent pour ce grand “big bang” du bac, dont les programmes d’enseignement seront dévoilés en décembre?

Plus de filières mais des spécialités
Finies les traditionnelles filières L, ES, S. Hors un socle de culture commune (français, histoire-géo, langues…), la nouvelle mouture du baccalauréat reposera sur des disciplines de spécialités, choisies en première puis en terminale. En début de lycée, l’élève choisit trois grands axes d’étude parmi des thématiques comme “arts”, “physique chimie”, “numérique et sciences informatiques”, “sciences économiques et sociales” ou encore “écologie, agronomie et territoires”. En terminale, il en conserve deux, qui seront celles sur lesquelles il sera amené à plancher au bac. Tout l’enjeu sera d’assurer un maillage territorial suffisamment serré pour que chaque élève puisse avoir le plus de choix possibles en terme de spécialités dans les lycées de sa région. Certains syndicats d’enseignants craignent que certains lycées de taille moyenne ne soient pas en mesure d’offrir les mêmes possibilités que les “grands” lycées.

Quatre épreuves seulement
L’examen du bac sera resserré autour de quatre grandes épreuves. Au programme: deux épreuves écrites sur les disciplines de spécialité choisies (coefficient 16 chacune), un écrit de philosophie (coefficient 8) et un grand oral (coefficient 10). L’oral durera 20 minutes et consistera à présenter devant un jury de trois personnes un projet choisi et préparé pendant les classes de première et terminale, en lien avec ses disciplines de spécialité. Viendront s’ajouter à ces épreuves terminales, comme aujourd’hui, les examens anticipés de français – écrit et oral – passés en fin de première (coefficient 5 chacun).

Des examens étalés sur l’année et la prise en compte du contrôle continu
Autre nouveauté, les épreuves finales du bac seront étalées sur un temps plus long qu’actuellement puisque les élèves passeront leurs examens de spécialité dès la fin des vacances de printemps. L’épreuve de philosophie et l’oral se tiendront eux à la fin du mois de juin. Le but, selon les mots du ministre, un examen “plus juste” qui “ne repose pas sur un seul moment, une seule épreuve”.

Dans le même esprit, le contrôle continu comptera désormais pour 40% de la note finale du bac. Il prendra la forme de trois épreuves communes anonymes réalisées en première et en terminale, qui compteront pour 30% de la note. Les 10% restant correspondront aux notes inscrites dans le bulletin scolaire de l’élève.

Vers l’éviction du latin et du grec?
Si les langues anciennes ne devraient pas disparaître des programmes du lycée, elles feront désormais partie des enseignements proposés aux élèves dans le cadre d’une spécialité “langues et cultures anciennes”. Or, ce volet de la réforme inquiète particulièrement les professeurs de grec et latin qui craignent que cela revienne à évincer les langues anciennes du cursus, puisque tous les parcours ne seront pas proposés dans chaque lycée.

Des inquiétudes que Jean-Michel Blanquer a voulu balayer dans une interview en septembre au JDD: “le latin et le grec seront pris en compte dans la note de contrôle continu et seront, en plus, les deux seules options qui rapporteront des points bonus dans le nouveau baccalauréat”, assure le ministre.

Quid du bac technologique?
Contrairement au bac général, le bac technologique conservera ses propres séries: sciences et technologies du management, de la santé, de l’hôtellerie.

Source : .bfmtv.com