PARTAGER

Marilyn Manson: une actrice de «Game of Thrones» l’accuse de violences

Le chanteur fait face à de nouvelles accusations. Esmé Bianco l’a accusé de l’avoir maltraitée, et selon son avocat, elle aurait parlé au FBI d’accusations de trafic d’êtres humains.

Esmé Bianco, qui a joué dans «Game Of Thrones», a rejoint les accusatrices de Marilyn Manson, affirmant que sa relation avec le rockeur l’avait «détruite». L’actrice et danseuse a fait entendre sa voix une semaine après qu’Evan Rachel Wood a identifié Brian Warner, le vrai nom du musicien, comme étant son agresseur.
Pour Esmé Bianco, la rockstar est «un monstre qui a failli me détruire moi et tant de femmes» et ajoute que durant leur relation, qui a duré plusieurs années, il l’aurait agressée, et l’aurait poursuivie avec une hache. Selon elle, leur relation a commencé en 2009, et il serait devenu violent avec elle lors du tournage de son clip «I Want to Kill You Like They Do in the Movies» (sorti la même année), en l’attachant et la fouettant. Elle a malgré tout emménagé avec lui en 2011.

«J’appelais ma famille cachée dans un placard»

Selon elle, il contrôlait son emploi du temps, sa façon de s’habiller, lui disait quand elle pouvait sortir, la mordait durant les relations sexuelles sans son consentement, et l’aurait une fois coupée avec un couteau. «Je me sentais prisonnière, a-t-elle dévoilé au «New York» magazine. J’allais et venais selon son bon plaisir, il contrôlait à qui je parlais. J’appelais ma famille cachée dans un placard.» Elle affirme s’être enfuie en juin 2011.
Les avocats de Marilyn Manson n’ont pas encore répondu à ces nouvelles accusations. Le chanteur avait répondu à Evan Rachel Wood par un communiqué succinct. «Évidemment, ma vie et mon art ont longtemps été des aimants à controverse, mais ces récentes accusations à mon encontre sont d’horribles distorsions de la réalité. Mes relations intimes ont toujours été consentantes, avec des partenaires au diapason.
Quelles que soient les raisons pour lesquelles d’autres personnes veulent déformer le passé, c’est la réalité», avait-il répondu.
Le scandale a coûté au chanteur deux rôles, son contrat avec sa maison de disques, et son manager. L’avocat d’Esmé Bianco a quant à lui révélé qu’elle avait parlé avec le FBI à propos d’accusations de trafic d’êtres humains et de crimes sexuels.
Source Le Matin.ch

Cette histoire est très probable, il suffit de regarder la tête de cette personne visiblement très perturbée.

Vous pourrez vous rendre compte de l’abyssale perversité de cet « artiste » dans cette interview.

Publicité