PARTAGER

Je sais, dis comme cela, « épargner ne sert à rien » cela peut sembler provocateur, pourtant, lorsque l’on regarde les calculs effectués dans cet article et les sommes, nécessaires à épargner, pour obtenir une rente de 1 000 euros par mois cela peut sembler totalement irréalisable.

Combien faut-il épargner pour avoir une rente viagère de 1 000 euros par mois ?

En gros pour avoir 1 000 euros par mois à partir de 65 ans, il faut se constituer un captal d’environ 340 000 euros ! Rien que cela.

A 50 ans il faudra épargner 1 800 euros par mois à un taux de 1.8 % pour arriver à 65 ans à une rente de 1 000 euros par mois.

Si vous commencez à 40 ans, il faudra mettre 1 000 euros par mois pendant 25 ans tous les mois !!

J’espère que vous n’aurez aucune réparation de voiture, ni de pneus à changer, sans parler de la chaudière ou de la cuve à fioul. Je n’ose même pas imaginer le financement des études des enfants !!

Avec des taux à 1.8 %, qui plus est structurellement en baisse, épargner de façon traditionnelle et classique, ne sert strictement à rien car les taux sont devenus trop bas pour que l’effet de la capitalisation puisse faire son office. A 7 % par an de taux, un capital double tous les 10 ans. Avec un rendement de 7 % ce qui fut globalement le cas entre les années 90 et 2000, il y avait une réelle capitalisation et épargner était pertinent.

Aujourd’hui c’est beaucoup d’effort pour strictement rien, car on ne prend ici même pas en considération l’inflation.

Non pas l’inflation de la baguette de pain, car l’essentiel de votre budget ne part pas en miche de pain, mais en logement et en transport. Si l’inflation de ces deux postes budgétaires est plus forte que les taux versés, vous vous appauvrissez et épargner sert encore moins…

Pour avoir une rente de 1 000 euros par mois à partir de 65 ans, il faut commencer 35 ans avant, à 30 ans, à épargner 800 euros par mois. Encore faut-il, en plus se loger, élever ses enfants et faire face aux aléas de la vie.

Autant dire que ce n’est même pas la peine de perdre votre temps à épargner comme un couillon sur un contrat d’assurance-vie. Vous enrichirez le banquier et l’assureur, mais pas vous.

Vous me direz comment faire alors ?

Il y a une grande règle à avoir en tête. Aujourd’hui ce qui rapporte c’est le « productif », pas le financier. Les banques centrales impriment de la monnaie, l’épargne ne vaut donc plus rien, puisque l’on a plus besoin de votre épargne. Ceux qui n’ont pas compris cela continuent à rechercher un rendement impossible dans le cadre de placements garantis.

On ne peut presque pus rien gagner avec des placements dits de taux.

Et c’est parti pour durer longtemps, très longtemps et sous réserve que les taux ne deviennent pas de plus en plus négatifs…

J’en parlais déjà en février dernier dans le dossier spécial accessible à tous les abonnés à la lettre STRATEGIES et intitulé « Faut-il encore épargner ».

La réponse est oui, mais plus du tout de la même façon que jusqu’à maintenant!!

Charles SANNAT

« Ceci est un article « presslib » et sans droit voisin, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source : Insolentiae

Publicité
loading...