PARTAGER

Gilets jaunes : Auchan doit faire face à une grosse chute de ses ventes…

N’oubliez pas cette analyse brillantissime du grand économiste Coluche : « Suffit qu’on achète pas pour que ça se vende pas. »

Pas d’achat = pas de TVA.

Je rappelle qu’il est interdit par la législation actuelle d’appeler au boycott d’un pays en particulier ou d’une entreprise spécifique. Il reste légal de dire que la consommation de masse c’est la pollution de masse et moins il y aura de consommation plus nous réduirons notre impact environnemental et plus nous emmerderons le totalitarisme marchand ce qui est le but de la manœuvre.

Et je peux vous certifier qu’on peut assurer au gouvernement que l’on tiendra beaucoup plus longtemps sans acheter que lui sans collecter de TVA !!

C’est l’état qui a besoin de nous. Nous sommes le sang vital du système. Si nous refusons de jouer, la partie se termine.

Pour aller plus loin dans la désobéissance civile ET pacifique, abandonnez au maximum les multinationales, et faites fonctionner au mieux vos petits commerçants.

Les petits commerçants sont de vrais gens qui n’ont pas de comptes aux îles Caïmans !!!

Il n’y aura jamais d’écologie et de transition écologique sans remise en cause par chacun de nous de la consommation de masse, de notre consommation de masse, de la même façon, nous devons privilégier dès que nous le pouvons les circuits courts et faire fonctionner nos petits commerçants.

On ne fait pas d’évasion fiscale quand on est un petit commerçant, et tous les petits commerçants du monde ne feront jamais pour plusieurs milliards de « black »…

« Certains distributeurs, dont des entrepôts et des supermarchés, ont été bloqués depuis samedi par des « gilets jaunes » partout en France, mettaient en garde mercredi contre des problèmes d’approvisionnement tout en déplorant une perte de leur chiffre d’affaires.

Chez Auchan, on déplorait mardi soir encore « une quinzaine de centres commerciaux bloqués ». À Nîmes, l’entrepôt était toujours bloqué mercredi matin, a-t-on précisé de même source. « Les problèmes de livraison sont réels avec de nombreuses livraisons partielles, ce qui entraîne évidemment des ruptures importantes côté client et un manque à gagner pour le commerce », a souligné un porte-parole de l’enseigne nordiste.

Ou encore : « On a des sites très impactés. -53 % à Douai, Noyelles-Godault et Louvroil à -68 %, Dunkerque à -61 %. C’est inquiétant ! On est sur la rampe de lancement des fêtes de fin d’année, juste avant le Black Friday. C’est une situation économique difficile avec toutes les conséquences sur la gestion, les commandes, l’emploi (c’est une période où on embauche des nouveaux collaborateurs pour le surplus d’activité) ».

Charles SANNAT

Source : Insolentiae

La bibliothèque de Tepa

Livres à lire sur le sujet. Soutenez financièrement l’action de Patriote Info en achetant l’un des livres de sa bibliothèque.

Publicité