PARTAGER

D’après cet article repris par le site Eurativ, jamais les Français n’ont consommé aussi peu d’électricité avec une baisse de la consommation de 0.5 % en 2019 par rapport à 2018 et c’est également le plus bas niveau observé de la décennie.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette baisse.

La France se désindustrialise et les besoins d’électricité de l’industrie grande consommatrice ne sont pas en hausse, d’ailleurs les grèves SNCF et RATP de décembre ne sont pas pour rien dans ce « record » à la baisse puisque la SNCF a vu sa demande baisser de 500 MWh en décembre dernier !

Et pourtant nous avons sans doute plus pollué puisque l’on apprend que…

1/ Le parc nucléaire a réduit de 3,5 % sa production (379,5 TWh).

2/ Faute de pluie, le parc hydroélectrique a vu chuter la sienne de 12 % (60 TWh).

3/ Les centrales charbon, les centrales au gaz et au fioul ont, en revanche, été fortement sollicitées (+23 % dans les deux cas).

4/ Hiver doux, vive le réchauffement qui évite de chauffer trop…

Mais comme on peut présenter les choses un peu comme cela nous arrange nous très bio-bio et très verdouille, puisque que nous avons sur 2019 économiser… 5 mégatonnes de CO2.

Car nous avons eu un « régime des vents favorables et au raccordement de 1,36 GWe de capacités nouvelles, la production d’origine éolienne bondit de 21 % à 34,1 TWh. En hausse de 890 MWc, le parc photovoltaïque voit son productible augmenter de près de 8 %, à 11,6 TWh ».

Voilà cocorico on est les meilleurs…

Charles SANNAT

« Ceci est un article « presslib » et sans droit voisin, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source : Insolentiae

Publicité
loading...