PARTAGER

Google vient de réussir un exploit quantique qui pourrait révolutionner l’informatique puisque son ordinateur quantique a effectué une tâche beaucoup plus rapidement que le plus puissant des superordinateurs…

Ce n’est évidemment que le début, et il existe de très nombreux obstacles à lever avant de voir un PC quantique dans votre salon. Le problème essentiel est la stabilité du monde quantique, physiquement et intrinsèquement instable, ce qui veut dire que « windows » planterait tous le temps !!

C’est une image, mais c’est l’idée. Donc l’ordinateur quantique n’est pas encore au point, mais la recherche fondamentale avance.

L’un des éléments à avoir en tête c’est la puissance phénoménale de tels appareils… c’est un peu la même différence qu’entre la poudre à canon et une bombe atomique.

Du coup, le Bitcoin et ses petits algorithmes liés à la technologie blockchain seront renvoyés à leurs chères études par un ordinateur quantique qui rendrait parfaitement violable ces algorithmes de l’âge de pierre informatique.

L’un des grands sujets dans la technologie c’est justement l’obsolescence technologique et les crypto-monnaies n’échapperont pas à cette état naturel de la chose technique que d’être régulièrement dépassé, ce qui pose la grande question de l’adaptabilité des crypto-monnaies et de leur capacité à migrer vers de nouveaux fonctionnement, ce que théoriquement, le fonctionnement prévu initialement interdit.

Bref, bitcoin = poubelle quantique !!

Charles SANNAT

« Ceci est un article « presslib » et sans droit voisin, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source : Insolentiae

Publicité