PARTAGER
© AFP 2019 DOMINIQUE FAGET

Sur fond de diminution drastique des dépenses, les dotations de l’Élysée prévues par le projet de loi de finances pour 2020 passeront de 103 millions d’euros à 105,316 millions. Une partie de cette augmentation s’explique par une réorganisation alors qu’une autre ira au renouvèlement du parc automobile et de la bureautique, selon Le Parisien.

En vertu du projet de loi de finances qui sera voté en décembre, le budget attribué à la présidence de la République passera de 103 millions d’euros en 2018 et 2019 à 105,316 millions d’euros l’an prochain, rapporte Le Parisien.

Une augmentation est prévue alors que tous les ministères sont priés de faire des coupes dans les dépenses publiques et que les dotations restent absolument stables pour l’Assemblée nationale, le Sénat, le Conseil constitutionnel et la Cour de justice de la République, entre autres.

Selon Le Parisien, à l’Élysée, une grande partie de cette augmentation a été expliquée par un mouvement de ligne budgétaire.

«Jusqu’ici, une ligne de 1,7 million d’euros attribuée à la sécurité présidentielle était prise en charge par le ministère de l’Intérieur, décrypte-t-on. Nous l’avons juste déplacée pour plus de cohérence.»

Le journal indique que les 600.000 restants sont expliqués par la nécessité de «renforcer les investissements, notamment pour renouveler une partie du parc automobile et remplacer du matériel informatique».

Source : Sputnik France

Publicité
loading...