PARTAGER

Un risque de correction sur les marchés n’est pas exclu, a mis en garde mercredi le Fonds monétaire international, notant le « décalage persistant entre les marchés financiers et l’économie ».

« Avec des investisseurs qui misent sur le soutien durable des pouvoirs publics et des marchés qui semblent de plus en plus complaisants devant la hausse continue des valorisations des actifs, les dirigeants doivent être préparés aux risques d’une correction des marchés », souligne l’institution dans son dernier rapport sur la stabilité financière mondiale (GFSR).

Le Fonds a révisé en hausse ses prévisions de croissance mondiale pour 2021, à 5,5%, à la faveur de l’accélération de la vaccination contre le Covid-19 et des aides gouvernementales massives…

Oui la croissance mondiale sera forte sauf variants, si les vaccins marchent, que l’on pique tout le monde à temps, qu’il n’y a pas d’effets secondaires… Mais pour le moment, et au 28 janvier, on parle plutôt de confinements de plus en plus durs, en France comme ailleurs.

En Israël, pays qu’il convient de surveiller avec attention, la campagne de vaccination y est très avancée et pourtant le pays reste confiné et l’aéorport Ben Gourion fermé.

Il faudra encore quelques semaines pour savoir ce pays, grâce aux vaccins pourra atteindre l’immunité collective.

Le premier ministre israélien a d’ailleurs déclaré que ce n’est qu’une question de temps pour qu’un variant résistant apparaisse et qu’il faudra alors vacciner à nouveau tout le monde, sans doute tous les ans.

Ingérable.

Avec le temps, il est probable que la stratégie de lutte basée sur un vaccin soit abandonnée. Nous en reparlerons.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source : Insolentiae

Publicité