PARTAGER

Discriminations. Quelques jours après avoir annoncé le dépôt d’une proposition de loi contre la glottophobie, la députée Laetitia Avia a fait marche arrière, expliquant qu’il s’agissait en réalité d’une “pique humoristique”.

Le trait d’humour ne passe pas auprès de tout le monde. Après les moqueries de Jean-Luc Mélenchon envers une journaliste présentant un accent du Sud-ouest, la députée LREM Laetitia Avia avait proposé jeudi 18 octobre à l’Assemblée nationale un projet de loi contre la glottophobie. Cette proposition n’était en réalité qu’une « plaisanterie », a-t-elle expliqué au Journal du Dimanche le 21 octobre : « On a rédigé le texte en moins d’une heure, en prenant pour références les deux premiers articles qui apparaissent sur Google lorsqu’on cherche le mot ‘glottophobie’ ».

Laetitia Avia a précisé au JDD qu’elle souhaitait « envoyer une ‘pique’ humoristique au leader de la France insoumise » après ses moqueries envers une journaliste de France 3. « Il n’est pas question de légiférer là-dessus, j’ai trop de respect pour nos institutions. Mais je suis heureuse d’avoir révélé un vrai sujet de société », a-t-elle ajouté, confirmant avoir reçu de nombreux témoignages de personnes moquées pour leur accent.

Une initiative qui avait été saluée par de nombreux internautes, qui, aujourd’hui, n’apprécient pas la plaisanterie de l’élue. « Nos députés prennent vraiment la vie politique et leur rôle au sérieux, ça fait plaisir tout ce respect », a notamment écrit une internaute, quand un autre met en perspective cette blague avec la législation sur les fausses informations.

source : valeursactuelles.com

Faites plaisir tout en soutenant Patriote Info.

Boutique Patriote info

Collection 2018

Visitez la boutique
Boutique
Boutique Patriote info

Collection 2018

Visitez la boutique
Boutique
Boutique Patriote info

Collection 2018

Visitez la boutique
Boutique
Boutique Patriote info

Collection 2018

Visitez la boutique
Boutique
Publicité
loading...