PARTAGER
© AP Photo / Michel Euler

Un groupe de Gilets jaunes français comprenant entre autres Maxime Nicolle, l’une des figures de proue du mouvement, a été bloqué ce samedi par la police à la frontière franco-italienne, d’après des médias français et italiens.

La police a empêché ce samedi à Maxime Nicolle, l’une des figures des Gilets jaunes connu sur les réseaux sociaux comme Fly Rider, ainsi qu’un groupe d’une trentaine de manifestants niçois de s’approcher de la frontière italienne, annoncent des médias français et italiens.

​Les Gilets jaunes ont été bloqués à quelques mètres de la frontière franco-italienne. Les forces de l’ordre ont disposé un camion en travers de la route pour empêcher tout accès.

«Vous m’empêchez de passer, c’est illégal», a indiqué Fly Rider, qui s’était rendu la veille à Sanremo, en Italie, pour «rencontrer des citoyens italiens» et «montrer que le peuple italien et le peuple français n’ont aucun problème» entre eux.
«Votre manifestation n’est pas déclarée», a rétorqué un policier présent.

Peu avant 16h00, Maxime Nicolle a quitté Menton pour prendre la direction de Nice.

Les Gilets jaunes italiens avaient l’intention de manifester ce samedi à Rome, place de la République, sous le slogan «la révolte des peuples contre le mondialisme», selon la presse italienne. Mais ce rassemblement, qui aurait pu devenir la première manifestation «officielle» des Gilets jaunes en Italie, n’a pas eu lieu. Les autorités italiennes ont invité les Gilets jaunes à ne pas descendre dans la rue ce jour-là en raison d’une grande manifestation organisée le même jour sur la même place par plusieurs syndicats du pays.

Source : Sputnik France

La bibliothèque de Tepa

Livres à lire sur le sujet. Soutenez financièrement l’action de Patriote Info en achetant l’un des livres de sa bibliothèque.