PARTAGER
Un homme est arrêté par les CRS à Montpellier, le 9 novembre 2019. - © Pascal GUYOT Source: AFP

Pour l’acte 52, des milliers de Gilets jaunes ont défilé dans plusieurs grandes villes de province, le 9 novembre. A Paris, le début de journée a été calme avant qu’une manifestation sauvage à La Villette ne dégénère.

Plusieurs milliers de Gilets jaunes ont défilé le 9 novembre pour l’acte 52 dans plusieurs villes de France, à Montpellier, Toulouse, Bordeaux ou Strasbourg, une semaine avant le premier anniversaire du mouvement, dans une ambiance parfois tendue.

A Montpellier, près d’un millier de personnes ont manifesté, selon la préfecture, en réponse à un appel national. La manifestation a été marquée par plusieurs interpellations (12 personnes peu avant 18h, toujours selon la préfecture). Trois policiers et un manifestant ont été légèrement blessés, a précisé la préfecture de l’Hérault à l’AFP. France 3, qui cite un observateur de la Ligue des droits de l’Homme, assure que six manifestants auraient été blessés.

A Strasbourg, quelques centaines de Gilets jaunes, dont beaucoup venus de la Lorraine voisine, ont aussi répondu à un appel régional à manifester dans la capitale alsacienne.

A Toulouse, environ 300 personnes, une bonne partie d’ailleurs n’arborant pas le gilet jaune, ont manifesté dans le centre-ville. Le cortège a d’abord emprunté des rues étroites pour éviter les forces de l’ordre mais après deux heures de mobilisation, une centaine de manifestants se sont dirigés vers un cordon de CRS. Après quelques dizaines de minutes de face-à-face et diverses sommations, les CRS ont tiré des grenades lacrymogènes pour disperser les manifestants.

A Bordeaux, les manifestants ont été rejoints par des manifestants kurdes. Aux «Assassin Erdogan, Rojava vivra, Rojava vaincra» répondaient des «Travaille, consomme et ferme ta gueule». Des Gilets jaunes ont également occupé les rails de la gare de Bordeaux Saint-Jean.

A Paris, les Gilets jaunes ont manifesté devant le siège de grands médias. Les manifestants reprochent à ceux-ci d’être déconnectés des souffrances des Français. «On est là pour essayer de convaincre les journalistes qui sont encore honnêtes de nous aider», a déclaré l’un d’eux pour RT France.

En milieu d’après-midi, des manifestants se sont rendus dans le XIXe arrondissement dans le quartier de La Villette pour un rassemblement sauvage. Des barricades ont été érigées, selon des images du journaliste indépendant Charles Baudry.

Les forces de l’ordre sont alors intervenues et quelques heurts ont éclaté.

 

Source : RT France

Publicité
loading...