PARTAGER
Des policiers anti-émeutes sur la place de l'Etoile à Paris, le 16 mars 2019 (image d'illustration).

Alors que des policiers tentaient de disperser des Gilets jaunes rassemblés sur les Champs-Elysées à Paris, l’un d’entre eux a commencé à donner des coups de poing à des manifestants et à un street medic, comme en témoigne une vidéo.

La scène s’est passée sur les Champs-Elysées ce 16 mars lors de l’acte 18 des Gilets jaunes. Bien qu’il soit difficile de saisir le contexte exact lors duquel se sont déroulés ces événéments, un policier s’est mis à boxer les manifestants qui se trouvent autour de lui dans un contexte manifestement très tendu. Il s’en est pris aussi à un street medic, ces bénévoles immédiatement reconnaissables à leur tenue et qui administrent les premiers soins aux blessés sans être considérés comme impliqués dans la manifestation.

D’autres policiers se sont également mêlés à la bagarre et le street medic s’est retrouvé à terre, recroquevillé en position fœtale, pour tenter de se protéger, tandis que ses camarades tentaient de s’interposer et de prévenir les forces de l’ordre qu’il s’agissait d’un street medic.

Plus tard dans la journée, des gendarmes blessés ont été pris en charge par des street medics comme on peut le voir dans cette vidéo.

Cette scène n’est pas sans rappeler le commandant divisionnaire Didier Andrieux filmé en train de frapper plusieurs personnes lors de l’acte 8 des Gilets jaunes à Toulon le 5 janvier dernier.

Source : RT France

La bibliothèque de Tepa

Livres à lire sur le sujet. Soutenez financièrement l’action de Patriote Info en achetant l’un des livres de sa bibliothèque.

Publicité
loading...