PARTAGER
© AFP 2019 PASCAL GUYOT

À Montpellier pour préparer un article pour le magazine Wilfried le 7 septembre, pendant l’acte 43 des Gilets jaunes, un journaliste belge a été arrêté pour participation à une «manifestation publique interdite», ce qu’il nie. Il a de plus été verbalisé de suite.

Alors que l’acte 43 des Gilets jaunes se jouait à Montpellier ce samedi 7 septembre, un journaliste belge couvrant les événements a été verbalisé, ce qu’il a relaté sur son compte Facebook.

Selon ses dires, la police l’a arrêté avec d’autres personnes et les a immobilisés pendant plus d’une heure et demie près de l’Arc de Triomphe. Tout ceci en raison d’une «manifestation publique interdite» des Gilets jaunes, à laquelle le journaliste Nicolas Lahaut, en ville pour préparer un reportage pour le magazine Wilfried sur l’avocat et soutien des Gilets jaunes Juan Branco, n’a jamais participé.

Ahurissant: en plein reportage pour le magazine Wilfried mag, au pied de l’arc de triomphe, Adrien Heylen et moi-même…

Publiée par Nicolas Lahaut sur Samedi 7 septembre 2019

«J’ai présenté à de multiples reprises ma carte de presse, rien n’y fait. Nous venons d’être verbalisés. De façon totalement arbitraire. Démocratie? Vraiment?», a-t-il écrit sur le réseau social.

Selon le magazine pour lequel le journaliste a rédigé son article, cette verbalisation lui a été imposée «de façon arbitraire et sans motif légitime».

Acte 43 du mouvement

Pour leur acte 43, les Gilets jaunes sont descendus ce samedi 7 septembre de nouveau dans les rues de nombreuses villes françaises comme Paris, Bordeaux ou encore Montpellier. Des heurts entre manifestants et forces de l’ordre ont été constatés à Montpellier, à Lille et à Rouen.

Source : Sputnik France

Publicité
loading...