PARTAGER
(captures écran Facebook)

Alors qu’un syndicat de police a affirmé que les forces de l’ordre avaient été visées par des « bombes d’excréments » à Paris ce samedi, les appels à en fabriquer se sont multipliés ces derniers jours, notamment sur Facebook.

« Pour samedi, le caca est dans la boite, je répète, le caca est dans la boite » a écrit ce mardi un internaute sur un groupe Facebook consacré aux rassemblements des Gilets jaunes. « Il va faire chaud, vidangez vos fosses septiques » a écrit un autre.

Ces types de messages ce sont multipliés ces derniers jours sur les réseaux sociaux, alors que l’acte XVI se prépare.

Déjà ce samedi lors de l’acte XV, des policiers ont reçu des jets d’excréments comme l’a dénoncé le syndicat UNSA Police dans un tweet. « Des bombes d’excréments envoyées par des manifestants #GiletsJaunes contre les forces de l’ordre aujourd’hui #Paris #Trocadero ! Abjecte ! ».

Il s’agit d’une méthode employée notamment au Venezuela par les manifestants, mais également lors des affrontements dans la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. Des « bombes » dangereuses et pleines de bactéries comme l’a dénoncé l’organisation syndicale.

(captures écran Facebook)

Samedi 2 mars se tiendra l’acte XVI des Gilets jaunes partout en France.

Source : Actu17

La bibliothèque de Tepa

Livres à lire sur le sujet. Soutenez financièrement l’action de Patriote Info en achetant l’un des livres de sa bibliothèque.