PARTAGER
© AFP 2018 GENYA SAVILOV

Invité samedi sur le plateau de On n’est pas couché, Bernard-Henri Lévy s’est exprimé sur les Gilets jaunes et a provoqué l’indignation de certains. Voyant le mouvement comme «quelque chose de mortifère», BHL estime qu’il n’est porté que par «la haine» et «la destruction».

Reçu le 26 janvier dans l’émission de télévision On n’est pas couché, «l’écrivain et philosophe» Bernard-Henri Lévy a exprimé sa vive désapprobation envers le mouvement des Gilets jaunes.

Il s’est lancé dans la polémique avec le chroniqueur Charles Consigny qui a défendu les manifestants ayant mis en relief leurs vrais buts et objectifs.

«Dès le premier acte, j’ai senti quelque chose de mortifère», a déclaré Bernard-Henri Lévy qualifiant les défenseurs de la manifestation de «populistes qui sont les profiteurs du désespoir, de la misère, pour casser la République et s’en prendre aux institutions».

«Je sais ce que c’est la différence entre un mouvement social qui est porté par une espérance, qui est porté par une colère vraie, par des vrais projets, et une colère qui ne veut rien d’autre que le rien, que la haine et que la destruction», a-t-il affirmé.

Ses propos n’ont pas laissé les internautes indifférents.

​Cependant, il n’y a pas que les dires de BHL qui ont offusqué les internautes, mais aussi l’indifférence de la part des autres invités de l’émission, dont Michèle Laroque, Christine Angot et François Berléand, ou encore du présentateur de l’émission, Laurent Ruquier.

Source : Sputnik France

La bibliothèque de Tepa

Livres à lire sur le sujet. Soutenez financièrement l’action de Patriote Info en achetant l’un des livres de sa bibliothèque.

Publicité
loading...