PARTAGER

Scandaleux. Le père de famille est accusé d’avoir causé des lésions corporelles à l’agresseur qui s’en était pris sexuellement à la jeune femme.

L’histoire fait grand bruit sur les réseaux sociaux. Un père de famille quadragénaire est poursuivi par la justice allemande pour avoir donné des coups à un Érythréen qui s’en était pris à sa fille à Munich le 30 septembre dernier, tentant d’abuser d’elle sexuellement, rapporte le mensuel allemand Merkur ce dimanche 7 octobre.

Vague de soutiens sur les réseaux sociaux
C’est à la gare de la ville bavaroise que les faits se sont produits. Un migrant érythréen âgé de 28 ans, ivre, s’était saisi de la jeune femme âgée de 21 ans, s’évertuant à lui ôter sa jupe. C’est alors que le père de la victime, non loin, était venu frapper l’agresseur au visage. Un employé de la Deutsche Bahn, la compagnie ferroviaire allemande, témoin de l’incident, avait alors alerté la police fédérale.

Les choses ne sont toutefois pas rentrées dans l’ordre pour autant, puisque la police allemande a décidé de porter deux accusations : l’une pour agression sexuelle, pour laquelle le migrant érythréen est poursuivi ; et l’autre pour violences, destinée au père de famille. Très vite, les réseaux sociaux se sont emparés de l’affaire, de nombreux internautes décriant la justice allemande et réclamant l’abandon des poursuites contre le père de la victime au nom de la légitime défense.

Source : valeursactuelles.com