PARTAGER

Mercredi, à la veille des élections européennes, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker s’est rendu sur CNN pour partager sa conviction que les politiciens nationalistes représentent une menace distincte pour l’unité européenne en raison de leur position sur les migrants : « Ces populistes, nationalistes, ‘stupides nationalistes’, ils sont amoureux de leur propre pays », a-t-il dit, exhortant l’UE à faire preuve de « solidarité » avec les migrants. « Ils n’aiment pas ceux qui viennent de loin, j’aime ceux qui viennent de loin… nous devons agir en solidarité avec ceux qui sont dans une situation pire que la nôtre. »

Les partis populistes – ou souverainistes, qui critiquent ouvertement les politiques migratoires de l’UE, sont en pleine ascension et devraient obtenir une part non négligeable des votes lors du scrutin européen. M. Juncker, toujours dans le déni, soutient que cette tendance s’explique assez simplement, puisqu’il est « toujours plus facile de mobiliser des forces négatives » que de promouvoir des choses « positives »…

RT

Source : tvlibertes.com

La bibliothèque de Tepa

Livres à lire sur le sujet. Soutenez financièrement l’action de Patriote Info en achetant l’un des livres de sa bibliothèque.

Publicité
loading...