PARTAGER
Un Belge a payé 1.000 euros pour immatriculer sa voiture "Covid-19". Photo DR / Twitter

La plaque n’a pas été refusée par l’administration car « rien n’interdirait une personne d’immatriculer son véhicule GRIPPE »…

L’histoire est relatée par nos confrères de La Charente Libre: un automobiliste belge a fait modifier sa plaque d’immatriculation (coût outre-Quiévrain: 1.000 euros) pour afficher « Covid-19 » sur ses plaques minéralogiques.

Pris en photo, le véhicule a fait le tour des internets.

Cette plaque n’a pas été refusée car « il n’y a rien de diffamant, de raciste ou d’homophobe dans ce cas-ci. Rien n’interdirait une personne d’immatriculer son véhicule GRIPPE. Donc, a priori, pas d’opposition à COVID-19. C’est un choix personnel qui n’est pas plus décalé que les plaques HI HI HI ou HA HA HA, qui existent vraiment », selon le service public fédéral de Mobilité, interrogé par la RTBF.

Source : Var Matin

Publicité