PARTAGER
© REUTERS / NICHOLAS PFOSI

Plusieurs Américains, dont des policiers, ont pris part à un lavement de pieds de personnes noires organisé par deux prêtres de Caroline du Nord. Cette cérémonie, en marge d’un rassemblement pour George Floyd, avait pour but de demander pardon à la communauté afro-américaine.

Samedi 6 juin, des policiers blancs et des membres de la communauté religieuse Legacy Church Center à Cary, en Caroline du Nord, ont lavé les pieds de plusieurs personnes noires. Cet événement s’est tenu lors d’une marche de prière en hommage à George Floyd.

Dans la vidéo, l’un des organisateurs s’exprime pour demander pardon à Dieu pour tous les actes racistes visant la communauté afro-américaine. Pendant la cérémonie, d’autres participants se sont agenouillés autour d’eux et ont prié. Le geste est une référence à Jésus lavant les pieds de ses disciples en signe «d’humilité et d’amour».

Les images ont suscité le débat sur les réseaux sociaux, notamment à cause d’un non-respect flagrant des gestes barrières en période de pandémie. D’autres estiment que «c’est ainsi que commence la guérison raciale» ou qu’il s’agit d’une «démonstration puissante de ce à quoi ressemble la réconciliation».

Une marche pour George Floyd

Ce lavage de pieds s’est tenu dans le cadre d’une marche de prière en l’honneur de George Floyd, rapporte le site Wionews. Les manifestants ont bravé la chaleur estivale pour protester contre les violences policières et exiger la fin du racisme. Ils ont observé huit minutes et 46 secondes de silence, durée pendant laquelle le policier blanc a mis son genou sur le cou de l’Afro-Américain.

Source : Sputnik International

Publicité