PARTAGER

Face au tollé provoqué, les organisatrices de « AfroFuture Fest » ont fini par renoncer à leur projet.

Elles ont finalement renoncé à leur projet. Les organisatrices d’un festival prévu début août à Detroit, dans le nord des Etats-Unis, voulaient faire payer les billets plus cher aux Blancs qu’aux Noirs par mesure « d’équité ». L’AfroFuture Fest avait en effet mis en vente ses places à 20 dollars pour les « personnes de couleur » et à 40 dollars pour les autres.

Cette différence de prix était censée « fournir aux communautés les plus marginalisées une chance équitable d’assister aux évènements dans leur propre communauté, expliquaient les organisatrices dans leur foire aux questions. A Détroit et dans d’autres villes où habitent de nombreuses personnes de couleurs, il arrive constamment que des gens hors de la communauté profitent le plus des billets pas chers à cause de leurs facilités financières ». Dans les colonnes du Detroit Metro Times (lien en anglais), la co-organisatrice assurait que « les prix des billets » n »étaient « pas faits pour laisser les Blancs dehors ».

Des « menaces de la part de suprémacistes blancs »

Mais l’initiative a rapidement provoqué des messages de condamnation. L’une des chanteuses invitées, la rappeuse originaire de Détroit Tiny Jag, a annoncé son refus de participer, affirmant que cette politique de double prix « ne reflét[ait] pas [ses] opinions ».

Une spécialiste des questions de discrimination a également indiqué que cette politique pouvait violer le 14e amendement de la Constitution des Etats-Unis qui protège l’égalité raciale. « Beaucoup de Blancs nous ont dit qu’ils ne voyaient pas de problème à payer plus cher », a affirmé au New York Times (lien en anglais) l’autre co-organisatrice, Adrienne Ayers.

Elle a toutefois annoncé quelques heures plus tard l’abandon de cette double billetterie à la suite de « menaces de la part de suprémacistes blancs » et « de commentaires racistes ». A la place, les spectateurs blancs peuvent faire un « don » lors de l’achat de leur billet « comme reconnaissance de l’injustice historique » dont est victime la communauté afro-américaine.

Source : francetvinfo

La bibliothèque de Tepa

Livres à lire sur le sujet. Soutenez financièrement l’action de Patriote Info en achetant l’un des livres de sa bibliothèque.

Publicité
loading...