PARTAGER

Jugeant le G7 non représentatif du monde actuel, Donald Trump veut l’élargir notamment à la Russie

Le président américain a annoncé qu’il allait reporter à une date non précisée le sommet du G7 prévu en juin aux Etats-Unis. Il s’est proposé surtout d’inviter d’autres pays à la réunion : la Russie, l’Inde, l’Australie et la Corée du Sud.

Le G7, club occidentalo-centré et inadapté aux rapports de force mondiaux actuels ? C’est ce que l’on pourrait déduire des propos du président américain, qui a prôné un élargissement du fameux sommet international en incluant d’autres pays.

Je n’ai pas le sentiment que le G7 représente correctement ce qui se passe dans le monde. C’est un groupe de pays très dépassé

A ce jour, ce club est formé du Royaume-Uni, du Canada, de la France, de l’Allemagne, de l’Italie, du Japon et des Etats-Unis.

Inclure la Russie, la Corée du Sud, l’Australie et l’Inde

«Je n’ai pas le sentiment que le G7 représente correctement ce qui se passe dans le monde. C’est un groupe de pays très dépassé», a déclaré Donald Trump à des journalistes dans l’avion Air Force One, alors qu’il annonçait un report à une date non précisée du sommet du G7 prévu en juin aux Etats-Unis. Le chef d’Etat a confié qu’il aimerait inviter la Russie, la Corée du Sud, l’Australie et l’Inde à se joindre à un sommet élargi à l’automne. Cette initiative pourrait être interprétée comme un signe de la volonté de Washington de contrer l’émergence de la puissance chinoise.

Suite RT

Publicité