PARTAGER
Illustration. (VOA / wikimedia)

Syrie : La France n’a pas l’intention de rapatrier les enfants de djihadistes

Le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur Laurent Nuñez a affirmé ce mercredi qu’il fallait laisser les enfants français en détention avec leurs parents en Syrie.

La question « ne se pose pas ». C’est pas ces mots que Laurent Nuñez a répondu à l’épineuse question des enfants français de djihadistes, toujours détenus en Syrie. Le secrétaire d’État était entendu ce mercredi soir par la commission des Affaires européennes de l’Assemblée.

L’adjoint de Christophe Castaner a indiqué que l’avenir des enfants de djihadistes était indissociable de celui de leurs parents, avec qui ils sont détenus « dans la majorité des cas (…) en tout cas avec leur mère. ».

« Les FDS (Forces démocratiques syriennes) ont fait le choix que les enfants restent avec leur mère donc pour l’instant il n’y a pas de retour envisagé » a déclaré Laurent Nuñez.

Ces enfants « ne sont pas sous l’autorité du gouvernement français »

Christophe Castaner a également été interrogé sur ce même sujet, sur le plateau de BFMTV ce mercredi soir. En Syrie, ces enfants « ne sont pas sous l’autorité du gouvernement français, des soldats français. Il ne m’appartient pas de dire tel ou tel enfant est français et je vais le chercher.

Ce n’est juste pas possible », a-t-il expliqué, reconnaissant toutefois que ce sujet constitue « une vraie difficulté ».

Une approche « au cas par cas » pour le chef de l’État

Le président de la République Emmanuel Macron a pour sa part évoqué une approche « au cas par cas ».

« Pour ce qui est des enfants, c’est une approche au cas par cas qui est menée, en particulier en lien avec la Croix-Rouge internationale, c’est une approche humanitaire qui est suivie et avec beaucoup de vigilance en lien avec tous les acteurs qui sont sur le terrain », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse durant sa visite au Kenya.

Source : Actu17

La bibliothèque de Tepa

Livres à lire sur le sujet. Soutenez financièrement l’action de Patriote Info en achetant l’un des livres de sa bibliothèque.