PARTAGER

Laïcité. Le chef de l’Etat a reçu les responsables du Conseil français du culte musulman pour discuter de l’évolution de la loi de 1905.

Emmanuel Macron a reçu lundi 7 janvier les responsables du Conseil français du culte musulman (CFCM) afin de discuter de l’évolution de la loi de 1905 sur la séparation des Eglises et de l’Etat. Comme le rapporte Le Figaro, ces derniers sont ressortis confiants de cette rencontre. « Le président nous a rassurés sur le fait que ce ne sera pas une modification de la loi contre l’islam », a déclaré Anouar Kbibech, vice-président du Conseil français du culte musulman.

« Aucun texte aujourd’hui finalisé »

Selon lui, Emmanuel Macron est dans une « co-construction entre les pouvoirs publics, l’Etat et le CFCM ». « Il n’y a aucun texte aujourd’hui finalisé, on rentre dans une phase d’élaboration commune d’un texte. Quand les choses seront mûres et partagées, alors Emmanuel Macron prendra la parole sur le sujet, mais pas avant », a-t-il ajouté. Ahmet Ogras, président du CFCM, a expliqué que « le socle de la loi va rester, il s’agit de mettre à jour certaines pratiques ».

Lors de cette rencontre, le chef de l’Etat a confirmé au CFCM les axes de travail du gouvernement sur les futures modifications. Selon Anouar Kbibech, ces dernières sont : « prévenir et sanctionner les discours jihadistes, dans tel ou tel lieu de culte », « responsabiliser et conforter les associations gestionnaires de mosquées, au niveau réglementaire et statuaire » mais aussi « assurer la transparence sur les financements du culte ». Les responsables du CFCM ont également « répété » qu’il fallait « arrêter de stigmatiser les musulmans ». Emmanuel Macron doit rencontrer l’ensemble des responsables de culte jeudi 10 janvier.

Source Valeurs actuelles