PARTAGER

Pierre Liscia avait accusé l’homme politique algérien d’être un « islamiste ». Depuis, il est harcelé en ligne, relaie le HuffPost.

C’est une séquence de quelques minutes. D’un côté, Pierre Liscia, élu du 18e arrondissement de Paris et chroniqueur des Terriens du dimanche !. De l’autre, Rachid Nekkaz, ancien candidat à l’élection présidentielle algérienne, connu en France notamment pour avoir payé les amendes des femmes qui portaient un niqab dans la rue. L’ambiance tendue entre les deux hommes a eu des conséquences très concrètes pour Pierre Liscia après l’émission. Il a en effet été menacé de mort, victime de harcèlement sur les réseaux sociaux, explique le HuffPost.

Sur le plateau, très vite, le ton est donné par Pierre Liscia. « Cher monsieur, je ne vous ai pas serré la main, ça ne vous a pas échappé. Je crois très sincèrement que vous avez préféré la cravate à la barbe. Il me semble que vous êtes un islamiste bon teint certes, mais un islamiste. Vous cautionnez toutes les dérives de l’islamisme radical en France. Vous êtes un proche de Tariq Ramadan. […] Si vous êtes l’alternative à Bouteflika en Algérie, je suis très inquiet pour eux. » Vexé, Rachid Nekkaz lui répond sèchement. « Vous ne m’avez pas serré la main. Donc, je ne vous répondrai pas. »

Le téléphone qui « vibre » en continu »

Problème, ce sont les internautes qui vont se charger de le faire pour lui. Stéphane Simon, le producteur de l’émission, l’a révélé sur Twitter lundi soir. « Notre ami et chroniqueur @PierreLiscia #LTD est victime d’une inadmissible campagne d’intimidations et menacé de mort depuis dimanche soir. Nous le soutenons, comme nous soutenons sans réserve la liberté d’expression. »

Pierre Liscia confirme en effet être dépassé par la quantité de messages qu’il reçoit sur les réseaux sociaux. Sur Facebook, Twitter et Instagram, insultes et menaces s’accumulent à une vitesse incroyable. « Depuis dimanche, ces messages d’insultes et ces menaces ne s’arrêtent pas, c’est un à deux messages par minute, essentiellement sur Facebook, et par message privé Messenger. J’ai aussi été forcé de passer mon compte Instagram en privé. » Ce mercredi matin, Pierre Liscia publie sur son compte Twitter une courte vidéo dans laquelle il fait défiler des dizaines de messages d’insulte qu’il a reçus en privé. Au total, il avance en avoir reçu entre 20 000 en français et en arabe.

Une plainte déposée

Face à cette situation, l’élu parisien n’hésite pas à soupçonner un mouvement concerté des comités de soutien du candidat à la présidentielle algérienne. Il a décidé d’aller déposer une plainte pour menaces de mort. Il a reçu le soutien de Pierre-Yves Bournazel, candidat à la Mairie de Paris, mais aussi Zineb El Rhazoui, ancienne journaliste de Charlie Hebdo, menacée de mort fin 2018 après ses propos sur l’islam.

Dans Le Figaro Vox, Pierre Liscia dénonce des attaques avec des références politiques particulières. « J’ai reçu quantité de photos de Dieudonné, d’Hitler et de drapeaux français brûlés associés à des versets du Coran et des drapeaux algériens, ce qui prouve que, manifestement, ces individus n’ont, contrairement à moi, aucun respect pour l’islam et pour l’Algérie. »

Rachid Nekkaz, qui voulait se présenter à l’élection présidentielle algérienne, a vu son dossier être rejeté en raison de sa double nationalité.

Source : Le Point

La bibliothèque de Tepa

Livres à lire sur le sujet. Soutenez financièrement l’action de Patriote Info en achetant l’un des livres de sa bibliothèque.

Publicité
loading...