PARTAGER
Un jeune homme de 21 ans, incarcéré à Caen, a été jugé mercredi 12 février 2020 pour des insultes sur une surveillante de prison. Il a écopé de deux mois de prison ferme. (©Illustration Pixabay)

Un jeune homme de 21 ans, incarcéré à Caen, a été jugé mercredi 12 février 2020 pour des insultes sur une surveillante de prison. Il a écopé de deux mois de prison ferme.

A 21 ans, ce jeune homme totalise vingt mentions dans son casier judiciaire assortis de quelques mandats de dépôt. Incarcéré depuis 2016 à Caen (Calvados), il devrait être libérable en janvier 2021.

Mercredi 12 février 2020, c’est donc par visioconférence qu’ il a été jugé en correctionnelle pour outrage à une personne dépositaire de l’autorité publique en récidive à la maison d’arrêt de Caen en avril 2017.

Dix jours de quartier disciplinaire

Ce jour-là, une jeune femme est affectée à la surveillance des détenus qui nettoient la cour. Sans doute sont-ils énervés car les insultes fusent.

Le jeune homme de 21 ans a une attitude particulièrement odieuse et menaçante envers elle. Des insultes qui lui valent dix jours de quartier disciplinaire. « Oui, admet-il à l’audience, j’ai dû dire ça, mais j’étais un gamin ». Quand le procureur requiert 4 mois ferme, il déclare, fataliste :

« Vous pouvez rajouter ça à ma note. »

Le tribunal prend en compte l’aménagement de peine en cours et les efforts de comportement du jeune homme (2 ans sans avoir outragé personne ! ). Il écope de 2 mois de prison ferme pour sa 21e mention à son casier judiciaire.

Source : Actu.fr

Publicité