PARTAGER
Police © Radio France – Didier Arnoux

Le jeune policier, diplômé de l’école de Nîmes et grièvement blessé à Marseille le mois dernier après une altercation avec deux jeunes, est finalement mis en examen pour violences volontaires. Il n’était pas en service au moment des faits.

La dispute avait suscité beaucoup d’émotion. Le 11 janvier, le jeune policier de 25 ans, tout juste sorti de l’école de police de Nîmes et qui n’était pas en service ce jour-là, avait reçu un coup de couteau à l’abdomen de la part d’un jeune homme âgé de 17 ans, dans le quartier des Chartreux à Marseille. Une dispute aurait éclaté devant une boulangerie entre deux personnes et c’est en voulant s’interposer que le policier aurait reçu le coup de couteau.

Depuis d’autres versions ont été évoquées notamment le fait que le policier était très alcoolisé au moment des faits. Il se serait disputé, dans un premier temps, avec les deux jeunes pour un motif futile et serait revenu un peu plus tard au même endroit pour retrouver les deux mineurs. C’est à ce moment là qu’il aurait reçu le coup de couteau. Depuis, le suspect, auteur du coup de couteau, a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire. Mais ce jeune homme avait déjà dénoncé l’attitude du policier, estimant qu’il avait eu un « comportement provocateur ». 

Le policier vient donc d’être mis en examen pour violences volontaires.

 

Source : Profession gendarme

Publicité