PARTAGER
Des membres de Génération Identitaire déployés le 21 avril 2018 près de Briançon pour bloquer d'éventuels migrants - ROMAIN LAFABREGUE, AFP/Archives

Le groupuscule d’extrême droite, Génération identitaire, ainsi que trois de ses membres qui avaient organisé les opérations anti-migrants au printemps 2018 seront jugés le 11 juillet prochain à Gap.

Le parquet a annoncé ce lundi que le mouvement d’extrême droite, Génération identitaire, et trois de ses membres seront jugés le 11 juillet prochain à Gap pour les opérations anti-migrants qu’ils avaient mené au printemps 2018 dans les Hautes-Alpes.

L’association, en tant que personne morale, son président Clément Gandelin et son porte-parole Romain Espino, ainsi qu’un membre de l’association ayant « activement participé à l’organisation de cette opération » sont poursuivis pour « activités exercées dans des conditions de nature à créer dans l’esprit du public une confusion avec l’exercice d’une fonction publique », délit passible d’un an de prison et de 15.000 euros d’amende maximum.

Source : bfmtv.com

La bibliothèque de Tepa

Livres à lire sur le sujet. Soutenez financièrement l’action de Patriote Info en achetant l’un des livres de sa bibliothèque.

Publicité