PARTAGER

Une nouvelle demande de remise en liberté du prédicateur a été rejetée mardi dernier, le juge craignant que Tariq Ramadan n’essaie de faire pression sur ses victimes présumées.

Tariq Ramadan a tenté de se procurer un téléphone en prison, révèle le Journal du dimanche dans son édition du 11 novembre. D’après un rapport de l’administration pénitentiaire, que l’hebdomadaire a pu consulter, le prédicateur musulman a essayé de mettre la main sur un portable en passant par un gardien de la prison de Fresnes, dans le Val-de-Marne, où il est incarcéré depuis février pour « viols ».

Dans les colonnes du journal dominical, l’avocat Emmanuel Marsigny défend son client, assurant qu’il s’agissait là d’une « boutade » et non d’une réelle tentative de contourner les règles de la prison:

« C’était une boutade de Tariq Ramadan, au mois d’août, liée au portable qu’on lui apporte dans sa cellule pour téléphoner », estime-t-il. « C’est l’exemple type du traitement qui lui est réservé », ajoute son conseil.

Une quatrième demande de remise en liberté rejetée

Une quatrième demande de remise en liberté de Tariq Ramadan a été rejetée mardi dernier, le juge des libertés justifiant cette décision, dans son ordonnance citée par le JDD, par la volonté d’empêcher le prédicateur d’exercer toute « pression sur les victimes, les témoins ou leur famille ». Son avocat a fait appel de cette décision.
Après un an de déni, Tariq Ramadan a finalement reconnu le 22 octobre avoir eu un rapport sexuel avec les deux plaignantes, maintenant toutefois qu’il s’agissait de relations « consenties ».

Source : BFM.TV

La bibliothèque de Tepa

Livres à lire sur le sujet. Soutenez financièrement l’action de Patriote Info en achetant l’un des livres de sa bibliothèque.

Publicité