PARTAGER

Le président de la République sera l’un des visages des nouvelles affiches de campagne du parti présidentiel à quelques jours du scrutin, révèle BFM TV.

Longtemps accusé de faire campagne pour son parti lors des nombreuses réunions du grand débat national, Emmanuel Macron s’apprête à devenir l’un des visages de la campagne électorale de La République en marche. Le président de la République apparaît sur l’une des nouvelles affiches créées pour la dernière ligne droite avant le premier tour, le 26 mai prochain, révèle BFM TV.

Le parti présidentiel a conçu un total de onze affiches, une officielle mettant en scène la tête de liste Nathalie Loiseau et dix autres dites « sauvages ». Sur celle consacrée au chef de l’État, on peut lire le message suivant : « En marche pour l’Europe ! Le 26 mai, je vote renaissance. »

60 000 exemplaires distribués

Emmanuel Macron avait fait du terme « renaissance » l’un de ses mantras lors de ses prises de parole devant les élus de toute la France pendant la grande concertation, terme devenu ensuite le slogan officiel de la campagne.

Le président de la République apparaît en costume-cravate, avec le sourire et le regard au loin. Soixante mille exemplaires de cette version vont être imprimés. Les autres affiches devraient être dévoilées dans les prochains jours. L’affiche officielle a, elle, été tirée à plusieurs millions d’exemplaires.

Macron de plus en plus impliqué dans la campagne

Ces dernières semaines, Emmanuel Macron a multiplié les sorties pour pousser son clan et faire barrage au Rassemblement national, toujours au coude à coude dans les sondages avec LREM. Il a notamment rendu une visite-surprise aux trente colistiers de la liste de son parti dans un restaurant à Paris afin de leur faire passer un message et de les pousser à se surpasser. La victoire aux élections européennes est un enjeu crucial pour le chef de l’État, dont dépendent la réussite et la crédibilité de la suite de son mandat.

Emmanuel Macron est aussi monté au créneau le 9 mai dernier en assurant qu’il mettrait « toute son énergie » pour empêcher que le parti de Marine Le Pen arrive en tête du scrutin le 26 mai prochain. Le dirigeant français devrait en rester à l’affiche en termes de présence de physique. Il est très peu probable qu’il se rende à un meeting LREM dans les prochains jours.

Source : Le Point

La bibliothèque de Tepa

Livres à lire sur le sujet. Soutenez financièrement l’action de Patriote Info en achetant l’un des livres de sa bibliothèque.

Publicité
loading...